Manifestation en Arizona pour reconduire les élections pour cause de «suppression importante d’électeurs»

27 novembre 2022 Mis à jour: 27 novembre 2022
FONT BFONT SText size

Des manifestants se sont rassemblés près du Capitole de l’Arizona vendredi affirmant que l’élection avait été volée. Ils ont exigé que la certification de l’élection de 2022 soit arrêtée et qu’une nouvelle élection ait lieu en décembre, selon les médias locaux.

« Nous parlons d’une sérieuse suppression d’électeurs », a déclaré la sénatrice sortante du Sénat de l’Arizona, Kelly Townsend, républicaine, devant une foule grandissante en face du Capitole de l’État vendredi matin, selon The Arizona Republic.

Environ 200 personnes ont pris part au rassemblement, certaines tenant des drapeaux et d’autres des pancartes affirmant que l’élection avait été volée.

« Où est notre recours auprès de la législature ? » demandait Kelly Townsend, qui a signifié mercredi une assignation à comparaître aux responsables du comté de Maricopa pour obtenir des informations sur les problèmes survenus le jour du scrutin. Cette assignation ne sera possible que si le vote du Sénat de l’Arizona vote pour.

Femme avec une casquette « Lake for Governor » mobilisée contre le processus électoral devant le Maricopa County Tabulation and Election Center à Phoenix, le 14 novembre 2022. (Jon Cherry/Getty Images)

Certains électeurs et certains candidats républicains qui ont perdu leur course face à des adversaires démocrates ont affirmé que des électeurs avaient été privés de leur droit de vote en raison de problèmes touchant 70 des 223 bureaux de vote du comté de Maricopa.

Des problèmes d’encre ont empêché les bulletins de vote d’être acceptés par les tabulateurs de vote, ce qui a entraîné un certain nombre de votes nuls ou de personnes qui ont abandonné le processus après avoir essayé de voter.

« Des milliers, voire des dizaines de milliers d’électeurs le jour de l’élection en Arizona ont été privés de leur droit de vote et n’ont pas pu voter à cause de l’incompétence inacceptable du comté de Maricopa. Cette élection doit être recommencée », a déclaré le représentant Paul Gosar (Parti républicain‑Arizona) sur les médias sociaux.

Les responsables électoraux du comté de Maricopa ont reconnu l’existence de problèmes liés aux bureaux de vote le jour de l’élection, mais ils insistent sur le fait que ces problèmes ont été résolus et qu’aucun électeur n’a été privé de son droit de vote.

Le président du conseil de surveillance de Maricopa, Bill Gates, a déclaré alors : « Personne n’a été privé de son droit de vote… et rien de tout cela n’indique une quelconque fraude. »

Bill Gates, président du conseil des superviseurs de Maricopa, au centre de tabulation et d’élection du comté de Maricopa à Phoenix, le 8 novembre 2022. (John Moore/Getty Images)

Une des solutions mise en place pour résoudre les problèmes de vote à consisté à inviter les électeurs à mettre leurs bulletins dans une boîte pour qu’ils soient comptés plus tard.

Certains observateurs du scrutin ont déclaré que les agents électoraux avait mélangé les bulletins comptés et non comptés à la fin de la nuit, selon un procès intenté contre le comté de Maricopa par la candidate républicaine au poste de gouverneur de l’Arizona, Kari Lake.

« Compte tenu des cas de bulletins mal imprimés, du mélange de bulletins comptés et non comptés et des longues files d’attente qui décourageaient les gens de voter, comme le démontrent les déclarations ci‑jointes, il est nécessaire de consulter les enregistrements pour que le plaignant puisse déterminer l’étendue complète des problèmes identifiés et leurs impacts sur les électeurs », déclare la plainte de 19 pages.

L’adversaire de Kari Lake, Katie Hobbs, une démocrate qui occupe le poste de secrétaire d’État de l’Arizona, est actuellement en tête de la course.

Dans sa plainte, la candidate républicaine demande au tribunal d’obliger le comté de Maricopa à produire les enregistrements avant le scrutin, qui doit avoir lieu le 28 novembre.

Kari Lake a déclaré, lors de l’émission War Room de Steve Bannon, que le comté de Maricopa « essaie de faire tourner la montre ». Elle n’a pas concédé la course.

Kari Lake, candidate républicaine au poste de gouverneur de l’Arizona, lors d’un rassemblement à Phoenix, le 3 novembre 2022. (Allan Stein/Epoch Times)

Le comté de Maricopa n’a pas répondu à une demande de commentaire antérieure, mais le président du conseil des superviseurs du comté, qui est contrôlé à 4 contre 1 par les républicains, a déclaré dans un communiqué que la réunion de vérification des votes pour le Maricopa aura lieu le 28 novembre, comme prévu.

« Il n’y aura pas de retard ou de combines. Nous vérifierons les résultats conformément à la loi de l’État », a déclaré Bill Gates.

Les votes concernant la certification sont également prévus pour lundi dans cinq autres comtés, dont deux où les superviseurs républicains ont voté plus tôt pour retarder la certification de l’élection.

La vérification des votes à l’échelle de l’Arizona est prévue pour le 5 décembre.

Zachary Stieber a contribué à cet article.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé