Une maman prépare des repas équilibrés pour une famille de 5 personnes pour à peu près 1€ et partage une astuce pratique

17 avril 2022 Mis à jour: 17 avril 2022
FONT BFONT SText size

Une mère de trois enfants prépare de délicieux repas qui coûtent moins d’1€50 pour sa famille grâce à ses habitudes d’achat économiques.

Natalie Riley, 39 ans, de Rotherham, dans le Yorkshire du Sud, en Angleterre, utilise son expérience pour préparer un planning repas mensuel et s’organiser afin de ne pas dépenser inutilement.

Mme Riley aime voir sa famille manger sainement tout en maintenant un budget raisonnable afin de garder les fonds nécessaires pour les activités et les vacances. Mme Riley vit avec son mari, Tim, 41 ans, et ses enfants, Fin, 19 ans, Freya, 17 ans, et Felicity, 13 ans.

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Mme Riley, assistante sociale, déclare : « Lorsque mon premier enfant est né, j’avais 20 ans et j’ai dû apprendre à vivre avec un budget. »

« J’étais étudiante à l’époque, mon mari et moi avions un budget limité. J’ai appris à ne rien gaspiller et à chiner dans les magasins pour trouver les meilleures affaires. En général, cela consistait à n’acheter que des fruits et légumes de saison et à chercher les articles en promotion. »

Un de ses « meilleurs trucs » pour pouvoir préparer des repas pour sa famille pour moins d’1€50 est de n’acheter que des produits de saison. Elle ajoute que l’achat de viande en vrac chez le boucher au début du mois est normalement « plus rentable que l’achat au supermarché ».

 « Depuis lors, j’ai toujours continué comme ça. »

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Mme Riley ajoute : « Nous avons une boucherie dans notre ville, donc j’achète normalement 2 kg de viande hachée, 2 kg de steaks de porc, 2 kg de blancs de poulet, 2 kg de saucisses, 2 poulets entiers, 2 kg de bœuf à ragoût chaque mois, ce qui me coûte normalement 50 euros.»

« Je n’achète ensuite que des légumes de saison, qui ont tendance à être moins chers, et je complète mes repas avec des légumes. Je m’en tiens également aux portions recommandées pour la viande, car nous mangeons souvent plus que nécessaire, ce qui permet de limiter les coûts. »

« Nous essayons également de préparer un ou deux repas végétariens par semaine. J’ai tendance à garder un placard à provisions bien rempli, qui comprend des conserves de tomates, de haricots, de riz et de pâtes, toutes issues de gammes basiques. »

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Une autre astuce de Mme Riley pour économiser de l’argent consiste à cuire tous ses ingrédients spécifiques en une seule fois, ce qui, selon elle, lui permet également de faire des économies d’énergie. Elle divise ensuite les ingrédients et les développe en différents repas.

« Si je prépare des plats hachés, je les fais cuire en une seule fois, ce qui permet d’économiser de l’énergie. Par exemple, je fais frire 1 kg de viande hachée que je mélange avec des oignons, du céleri et des carottes finement hachés, puis j’ajoute 250 g de lentilles », explique Mme Riley.

« Je divise le tout en trois casseroles et dans l’une d’elles, j’ajoute des tomates en boîte, du coulis de tomate, des champignons, de l’ail et des herbes italiennes pour la bolognaise. Dans la casserole suivante, j’ajoute deux boîtes de haricots rouges, un cube de bouillon de bœuf, des tomates en boîte, du paprika, du cumin et du chili en poudre. »

« Vous pouvez également ajouter des légumes supplémentaires pour étoffer la recette. Dans la troisième casserole, j’ajoute des carottes supplémentaires, des cubes de bouillon de bœuf et je fais mijoter le hachis salé pour le cottage pie. Je les congèle ensuite en portions de la taille d’un repas et je peux les décongeler et les préparer fraîchement. »

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Mme Riley fait généralement ses courses et cherche des aliments avec des autocollants annonçant des prix réduits, et si elle est « assez chanceuse » pour trouver de la viande ou du poisson, elle les congèle ensuite en portions.

« Je blanchis et congèle également des légumes frais », dit‑elle. « J’ai profité des légumes à prix réduit à Noël, que j’ai blanchis et congelés, il m’en reste encore quelques‑uns. »

« Et j’ai stocké mes pommes de terre dans un sac spécial à pommes de terre, ce qui les a gardées fraîches et les a empêchées de germer. »

Un de ses plats les moins chers sont les spaghettis tomate basilique. Elle utilise deux boîtes de tomates coupées à 0,34€, un oignon d’un grand sac à 0,6€, deux gousses d’ail à environ 0,6€, du sel et du poivre, une pincée de sucre et quelques feuilles de basilic d’un plant qui pousse dans sa cuisine. Les spaghettis qu’elle utilise font partie de la gamme basique et coûtent 0,24€ le paquet. Le coût total est de 1€10.

« Les gens peuvent être surpris par le faible coût des articles lorsque je prépare mes repas. Je pense qu’il s’agit de bien préparer les choses en utilisant des produits frais et bien cuisinés. »

Je fais un planning de repas mensuel et je m’y tiens. Nous faisons nos courses en fonction de ce programme, mais nous alternons les repas, et si nous n’avons pas envie de quelque chose un jour particulier prévu dans le planning, nous changeons. Chaque semaine, nous avons toujours un plat sans viande, un plat de poulet, un plat de viande hachée, un plat de pâtes, un plat facile comme une pizza achetée en magasin, un rôti, ou encore un plat de poisson. »

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Mme Riley dit qu’elle a tendance à budgétiser sur le mois, donc pour la viande, qu’elle congèle en portions individuelles, le coût est de 50 €.

« Un placard alimentaire bien rempli me coûte normalement 50 € pour les pâtes, le riz et les conserves », dit‑elle. « Je dépense ensuite en moyenne 50 € par semaine pour la nourriture, y compris les légumes, les céréales, les œufs, la farine, les fruits, les produits frais comme le jambon, le fromage, les yaourts et le lait.»

« Au total, cela représente environ 260 à 300 € par mois. Cela revient à 60 euros par personne pour cinq personnes, soit 12 € par semaine pour chacun, ce qui est, je pense, un bon compromis pour la qualité de notre alimentation. »

« J’aime montrer à nos enfants qu’il est possible de manger bien et sainement avec un budget limité. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé