Malgré une moyenne de 18,55 au bac, Clara n’obtient pas de mention: «C’est totalement aberrant»

28 juillet 2022 Mis à jour: 28 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Une lycéenne de Brest a eu une drôle de surprise lorsqu’elle a reçu les résultats du bac. D’un côté, Clara Esteveny a eu une excellente moyenne aux examens, d’un autre elle n’a pas obtenu de mention. Elle a décidé de se battre pour faire réparer cette injustice parce que pour elle, « ça représente vraiment une revanche sur deux ans de maladie ».

« Philo, j’ai eu 18/20. Au grand oral, 20/20. En histoire‑géo, c’est là où j’ai ma plus mauvaise note, 16,90/20 », résume Clara Esteveny, 19 ans, en entrevue auprès de nos confrères du Télégramme. Ses excellentes notes ne s’arrêtent pas là. Elle a entre autres obtenu 19,50/20 en anglais et 19,90/20 en mathématiques, le tout pour une moyenne de 18,55/20.

Avec une telle moyenne, l’étudiante n’a pourtant pas obtenu de mention. Elle a d’abord cru à une erreur en voyant qu’elle était seulement admise : « Soit il y a une erreur informatique, soit j’ai vraiment raté mes épreuves », a‑t‑elle indiqué à BFMTV. Elle a fini par comprendre la raison pour laquelle on lui a refusé cette mention pourtant tant méritée : c’est à cause d’ « exigences réglementaires ».

« Les mentions ne sont accordées qu’aux candidats qui passent l’ensemble des épreuves au cours d’une même session. Le code de l’éducation prévoit qu’aucune mention ne peut être attribuée aux candidats qui ont demandé à conserver le bénéfice de notes acquises lors d’une session antérieure », explique le Rectorat d’académie.

Deux ans de lutte contre la maladie

En d’autres termes, c’est à cause de l’arrêt de scolarité de Clara pendant deux ans pour des raisons de maladie que celle‑ci s’est vu refuser cette mention. Entre novembre 2019 et septembre 2021, elle n’a pas pu suivre la moindre scolarité en raison de ses problèmes de santé, qui se sont avérés liés à la maladie de Lyme.

« J’ai passé deux ans dans ma chambre, dans mon lit sans pouvoir sortir : la lumière me faisait très mal aux yeux, j’avais de grosses douleurs, telles que toute activité était impossible », raconte la bachelière.

Après avoir repris sa scolarité et changé de filière ainsi que d’établissement pour passer un baccalauréat en Sciences, sanitaire et social, elle pensait avoir bien réussi les épreuves.

« Ces notes‑là, je ne les ai pas volées… J’ai énormément travaillé », assure la jeune Brestoise. « Si on m’avait donné le choix entre conserver mes notes de 2019 et ne pas avoir de mention ou repasser les épreuves de français pour avoir une mention, j’aurais choisi de repasser les épreuves, et avec plaisir. »

La bachelière, qui s’apprête à étudier en soins infirmiers, assure qu’il ne s’agit pas d’ego si elle veut qu’on lui octroie sa mention : « Cela représente vraiment une revanche sur deux ans de maladie, deux ans loin de l’école. »

Sa mère Anne‑marie la soutient dans ses démarches auprès du Rectorat. « Clara vit ça comme une injustice, d’autant plus que c’est lié à ses problèmes de santé. C’est totalement aberrant. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé