Malaisie: des milliers d’habitants fuient les inondations qui s’aggravent

2 janvier 2022 Mis à jour: 2 janvier 2022
FONT BFONT SText size

Des milliers de personnes ont dû fuir face à l’aggravation des inondations provoquées par des pluies diluviennes dans sept Etats de Malaisie, ont indiqué les autorités dimanche, alors que plus de 125.000 personnes ont déjà dû être déplacées au total depuis la mi-décembre.

L’Agence nationale de gestion des situations d’urgence a indiqué que le mauvais temps allait perdurer jusqu’à mardi.

Une cinquantaine de personnes ont perdu la vie jusqu’à présent dans ces intempéries, et deux personnes sont portées disparues, selon un message de la police sur Facebook samedi.

-Les résidents transportent leurs effets personnels alors qu’ils évacuent leurs maisons inondées dans le village de Blang à Aceh, le 2 janvier 2022. Photo par Azwar Ipank / AFP via Getty Images.

La Malaisie subit chaque année des inondations pendant la saison des pluies, qui entrainent régulièrement des évacuations massives.

117.000 des personnes évacuées depuis la mi-décembre

Mais les autorités ont été prises en défaut par les pluies ininterrompues qui ont commencé le 17 décembre, entraînant des crues et inondant les villes.

-Des gens passent devant des voitures partiellement submergées par les eaux de crue à Shah Alam, Selangor, le 21 décembre 2021. Photo par Arif KARTONO / AFP via Getty Images.

Selangor, l’État le plus riche et le plus densément peuplé du pays, qui entoure la capitale Kuala Lumpur, est l’une des régions les plus touchées.

Environ 117.000 des personnes évacuées depuis la mi-décembre ont pu retourner chez elles, mais près de 10.000 personnes ont dû trouver refuge dans des centres de secours, selon les données officielles.


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé