Les magnifiques clichés lauréats du BirdLife Australia Photography Awards mettent en valeur la diversité et la magnificence des oiseaux australiens

22 février 2023 Mis à jour: 22 février 2023
FONT BFONT SText size

La magnifique population d’oiseaux d’Australie est un véritable régal pour les yeux. Les lauréats des prix de photographie de BirdLife Australia ont montré à quel point le pays est riche en oiseaux.

Les 2022 gagnants ont été sélectionnés parmi plus de 5600 clichés, pris par des photographes de différentes nationalités, mais toutes sur le territoire australien.

Riches en couleurs, audacieuses et curieuses, les différentes photographies d’oiseaux étaient décomposées en neuf catégories, dont « Comportement des oiseaux », « Oiseaux en vol », « Oiseaux de basse-cour », « Oiseaux dans le paysage », « Impact de l’homme », « Portofolio », etc. Derrière toutes ces photos se cachent des récits sur les efforts souvent extrêmes déployés par les photographes qui les ont prises et sur l’affection qu’ils portent à leurs sujets.

Elmar Akhmetov, qui a remporté le premier prix dans la catégorie « Portfolio », a suivi de près un oiseau-lyre pendant trois mois alors qu’il travaillait sur un court-métrage sur cette espèce.

« J’ai passé plus d’une centaine d’heures dans la brousse et j’ai été témoin des scènes les plus intéressantes de son comportement dans diverses conditions météorologiques », a déclaré Elmar Akhmetov. « Ceci est mon ode à ce merveilleux oiseau connu auprès des Autochtones sous le nom de ‘Prétendant’. »

«La flèche de Cupidon», d’Elmar Akhmetov, lauréat du portfolio. (Avec l’aimable autorisation d’Elmar Akhmetov via BirdLife Australia)

Cheng Kang, le gagnant de la catégorie « Comportement des oiseaux », a expliqué sa surprise en voyant une foulque macroule demander de la nourriture – et en obtenir – à un cormoran nain.

« Lorsque je les ai vus se rapprocher, la bouche béante, je n’ai pu m’empêcher de penser : vont-ils se battre ? » a-t-il déclaré. « J’ai été très étonné et touché de voir cet acte de solidarité entre des oiseaux d’espèces différentes et cela m’a fait réfléchir à mes conceptions quant à la façon dont le milieu naturel interagit. Il s’avère que les oiseaux qui ne sont pas d’une même espèce s’entendent également ! »

«Nourris-moi s’il te plaît », de Cheng Kang, gagnant de la catégorie Bird Behavior. (Avec l’aimable autorisation de Cheng Kang via BirdLife Australia)

Les photos présélectionnées et le gagnant de la catégorie « Oiseaux dans le paysage » illustrent la diversité spectaculaire des paysages australiens.

Quant aux finalistes et au gagnant de la catégorie « Oiseaux de basse-cour », ils ont mis l’accent sur les délicieuses bizarreries des oiseaux qui vivent près de chez eux.

«Penché», par Rebecca Harrison, gagnante de la catégorie Backyard Birds. (Avec l’aimable autorisation de Rebecca Harrison via BirdLife Australia)

Cependant, le gagnant de la catégorie « Impact humain » était particulièrement poignant.

« Les roues d’une voiture passant à toute vitesse devant le corps sans vie d’une belle Rosella occidentale, (Perruche à oreilles jaunes), victime d’une collision avec une voiture », peut-on lire dans la description de la photo prise par Nathan Watson. « Pour tout l’impact que nous, les humains, avons sur les oiseaux, la mortalité routière est peut-être la plus négligée. »

«Au dessus de l’arc en ciel», Nathan Watson, vainqueur de la catégorie Human Impact. (Avec l’aimable autorisation de Nathan Watson via BirdLife Australia)

Chaque année, les prix ont une catégorie dédiée à une espèce d’oiseau originaire d’Australie. Cette année, le thème spécial était les rouges-gorges jaunes d’Australie, la photo gagnante étant celle de Glenn Faithfull.

« J’aime cette photo parce que le rouge-gorge jaune exhibe son superbe jaune tout en regardant au loin avec nostalgie, apparemment sans être dérangé par le clic de mon appareil photo », a déclaré Glenn Faithfull.

«Jaune», de Glenn Faithfull, vainqueur de la catégorie thème spécial Australasian Robins. (Avec l’aimable autorisation de Glenn Faithfull via BirdLife Australie )

BirdLife Australia, la plus grande organisation indépendante à but non lucratif de conservation des oiseaux du pays, s’est engagée à protéger l’avifaune indigène et son habitat.

Selon son site Web, en tant que groupe d’intérêt spécial de BirdLife Australia, la photographie BirdLife a attiré une forte communauté d’amateurs d’oiseaux passionnés par la photographie. Avec sa galerie d’images d’oiseaux australiens, BirdLife Photography fournit à la fois une plateforme et une ressource pour les photographes, les observateurs d’oiseaux et les internautes afin d’accroître leur connaissance et leur appréciation des oiseaux par le biais de leur support.

Le gagnant de chaque catégorie a également reçu un prix en espèces de 1000 dollars et 5000 dollars ont été attribués au gagnant de la catégorie « Portofolio ».

Ci-dessous, d’autres lauréats et des photos présélectionnées :

Pétrel à face blanche par John Harrison – Gagnant de la catégorie Oiseaux en vol. (Avec l’aimable autorisation de John Harrison via BirdLife Australia)
«Hokey Pokey» de Danny Lee, gagnant de la catégorie Portrait d’oiseau. (Avec l’aimable autorisation de Danny Lee via BirdLife Australia)
«Sérénité du matin» de Desmond Wang, lauréat de la catégorie Jeunesse. (Avec l’aimable autorisation de Desmond Wang via BirdLife Australia)
«la sentinelle», de Maria Coleman, gagnante des Oiseaux dans la catégorie Paysage. (Avec l’aimable autorisation de Maria Coleman via BirdLife Australia)
«Suspendu pour le petit-déjeuner», par Joel Evans, présélectionné pour la catégorie Comportement des oiseaux. (Avec l’aimable autorisation de Joel Evans via BirdLife Australia)
«Traîner autour», par Shelley Hearson, présélectionnée pour la catégorie Comportement des oiseaux. (Avec l’aimable autorisation de Shelley Hearson via BirdLife Australia)
« Albatros de Buller», John Harrison, sélectionné pour la catégorie Portrait d’oiseau. (Avec l’aimable autorisation de John Harrison via BirdLife Australia)
«Brume d’émeus d’Australie», de Christian Spencer a été présélectionné pour les oiseaux dans la catégorie Paysage. (Avec l’aimable autorisation de Christian Spencervia BirdLife Australia))
«Ma perle», de Lawrence Chan a été sélectionnée pour les oiseaux dans la catégorie paysage. (Avec l’aimable autorisation de Lawrence Chan via BirdLife Australia)
«Roméo et Juliette», d’Ellis Cummins a été présélectionné dans la catégorie Jeunesse. (Avec l’aimable autorisation d’Ellis Cummins via BirdLife Australia)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé