Un lycéen rate son arrêt, la SNCF, un taxi et des gendarmes l’aident pour qu’il arrive à l’heure à son bac

3 juillet 2021 Mis à jour: 3 juillet 2021
FONT BFONT SText size

Mardi 29 juin, un jeune Parisien a débarqué à Nancy par erreur au lieu de Reims pour son épreuve du Bac. Heureusement, grâce à une mobilisation étonnante, ce dernier a pu arriver à temps au bon endroit.

Alors qu’il devait se rendre en train à Reims ce mardi 29 juin, un jeune Parisien, concentré sur ses fiches de révision, a loupé l’arrêt et est finalement descendu à Nancy.

Immédiatement, il a alerté un agent sur sa situation, et à sa grande surprise, la SNCF lui a alors offert un bon de taxi pour se rendre à destination. Un bon d’une valeur de la course, qui s’élevait à 450 euros, alors que la SNCF n’était pas fautive, a rapporté France Bleu.

C’est ainsi que Boudriss Ben Abba, taxi nancéien, a pris en charge le jeune candidat paniqué. Sur le moment, face au temps qui était compté, « j’ai pris la décision de passer par Bar-le-Duc, il y a une grande ligne droite à un moment, je savais que je courais un risque énorme sur cette route limitée à 80/km/h », a-t-il déclaré, en reconnaissant avoir commis un excès de vitesse.

« J’ai complètement oublié le code de la route, le danger que je courais pour moi et pour les autres. Je voyais le gamin comme mon fils, c’est un sentiment familial qui primait », a-t-il précisé.

Un risque qui a d’ailleurs était remarqué dans la Marne, puisque la sirène des gendarmes s’est fait entendre. Ces derniers, qui avaient repéré le taxi en excès de vitesse, ont aussitôt immobilisé le véhicule. Cependant, malgré l’infraction, les gendarmes se sont montrés très compréhensifs et ont alors pris en charge le lycéen.

Finalement, un peu plus tard, Boudriss Ben Abba a reçu un coup de fil des gendarmes. Bonne nouvelle : le jeune est arrivé à temps sur son lieu d’examen à Reims. Un soulagement pour ce conducteur de taxi, qui espère désormais que le lycéen obtiendra un bon résultat à son baccalauréat de français.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé