Loi de 1905 : Emmanuel Macron a rencontré les responsables du culte musulman

Emmanuel Macron entend « responsabiliser davantage les acteurs religieux », a affirmé l’Élysée, après une rencontre lundi entre le président et les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM), portant sur l’évolution de la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État.

La rencontre avec la délégation du CFCM s’est faite en présence d’Édouard Philippe et du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, alors qu’une modification de la loi de 1905 est l’un des chantiers de l’exécutif. Des consultations ont débuté à l’automne avec M. Castaner.

« On envisage de modifier la loi appliquée aux cultes pour apporter des garanties de transparence et d’ordre public mais aussi pour responsabiliser davantage les acteurs religieux », a affirmé l’Élysée à l’AFP.

L’objectif est de « permettre d’avoir un exercice indépendant des cultes et de renforcer la laïcité », en parvenant à « une organisation dans laquelle ce sont des croyants français qui exercent les responsabilités » et à « lutter contre l’islamisme et les discours de haine et de repli », a-t-on ajouté.

« Le président nous a rassurés sur le fait que ce ne sera pas une modification de la loi contre l’islam », a déclaré Anouar Kbibech, vice-président du CFCM, à l’issue de la rencontre.

« Il n’y a aucun texte aujourd’hui finalisé, on rentre dans une phase d’élaboration commune d’un texte. Quand les choses seront mûres et partagées, alors Emmanuel Macron prendra la parole (publiquement, ndlr) sur le sujet, mais pas avant », a-t-il encore dit.

« Le président nous a rassurés sur le fait que ce ne sera pas une modification de la loi contre l’islam », a déclaré Anouar Kbibech, vice-président du CFCM. (Photo : BENJAMIN CREMEL/AFP/Getty Images)

Selon l’Élysée, la démarche menée tourne autour de cinq axes : « conforter par la loi le principe de laïcité » (loi de 1905, dont certaines dispositions ne sont plus à jour), « accompagner les musulmans dans la structuration et l’organisation des structures cultuelles ».

https://twitter.com/senateur61/status/1076814560038920192

Mais aussi « permettre au culte musulman d’identifier des ressources propres afin de garantir son autonomie », « recruter et former en France les imams et les acteurs religieux », et enfin « lutter contre les discours fondamentalistes et extrémistes ».

Sur ce dernier point, il s’agit, selon M. Kbibech, de « prévenir et sanctionner les discours jihadistes, dans tel ou tel lieu de culte », et de « conforter les associations gestionnaires de mosquées (…) pour éviter des actions de déstabilisation de telle ou telle tendance qui voudrait faire tomber les responsables de mosquées ».

Ahmet Ogras, président du président du Conseil français du culte musulman (CFCM). (Photo : JOEL SAGET/AFP/Getty Images)

« Le socle de la loi va rester, il s’agit de mettre à jour certaines pratiques », a estimé le président du CFCM, Ahmet Ogras, précisant que les autres cultes seraient également concernés.

« Nous avons aussi répété » devant le chef de l’État qu’il fallait « arrêter de stigmatiser les musulmans », dit M. Ogras, sorti de la rencontre « confiant ».

D. S avec AFP

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

VIDÉO RECOMMANDÉE :

« Gilets jaunes » acte 8 : rassemblement à Paris… Acte 9 : au centre de la France

 
La rédaction vous conseille

Chine: un hôpital construit pour tuer

Chine: un hôpital construit pour tuer
LIRE LA SUITE
 
 
 

Incendie dans l’église Saint-Sulpice à Paris: l’origine du feu n’était pas accidentelle

Incendie dans l’église Saint-Sulpice à Paris: l’origine du feu n’était pas accidentelle
Selon les informations de LCI, la piste accidentelle a été écartée au lendemain de l'incendie survenu église Saint-Sulpice ...
LIRE LA SUITE
 

Les Nicaraguayens suivent le Venezuela et Cuba et protestent contre le régime socialiste

Les Nicaraguayens suivent le Venezuela et Cuba et protestent contre le régime socialiste
Le 16 mars dernier, des manifestants opposés au président nicaraguayen Daniel Ortega sont descendus dans la rue réclamant ...
LIRE LA SUITE
 

Torture psychologique : les pires cicatrices sont celles qui restent dans l’esprit

Torture psychologique : les pires cicatrices sont celles qui restent dans l’esprit
Note de la rédaction : Epoch Times publie un certain nombre d’articles relatant le recours à la torture ...
LIRE LA SUITE
 

Saccage des Champs-Élysées : 80 enseignes touchées, le Premier ministre interpellé

Saccage des Champs-Élysées : 80 enseignes touchées, le Premier ministre interpellé
80 enseignes ont été touchées, dont une vingtaine pillées ou victimes de départs d'incendie lors du saccage samedi ...
LIRE LA SUITE