Une lettre dans une bouteille envoyée par une élève d’école primaire il y a 25 ans est retrouvée en Norvège

Par SWNS
15 février 2022 Mis à jour: 15 février 2022
FONT BFONT SText size

Un message envoyé dans une bouteille par une élève d’école primaire a été retrouvé échoué en Norvège, 25 ans après avoir été jété à la mer.

Joanna Buchan, 34 ans, n’avait que 8 ans lorsque la bouteille a été jetée d’un bateau de pêche au large de Peterhead, dans l’Aberdeenshire, en Écosse, en 1996, dans le cadre d’un projet scolaire. Elle a été stupéfaite de découvrir que la vieille bouteille de Sprite en plastique avait été retrouvée à 1 300 km de là, à Gasvaer, en Norvège.

La sympathique lettre de l’écolière décrit son chien de compagnie, ses projets scolaires et son amour pour la collection Blu Tack.

(SWNS)

La bouteille a été trouvée par Elena Andreassen Haga en juillet 2020, qui a réussi à joindre Joanna sur Facebook pour lui annoncer la découverte. Cependant, Joanna, qui vit maintenant en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, n’a pas vu le message avant janvier 2022, alors qu’elle faisait défiler ses messages.

Elena raconte : « Nous étions dehors avec un petit bateau juste pour observer l’environnement, cueillir quelques baies, et chercher des déchets à prendre en charge. »

« J’étais très excitée, on ne sait jamais – est-ce que ça vient d’une autre petite île de la région, ou qu’est-ce que ça peut contenir ? J’ai envoyé un message à Joanna le jour même où nous avons trouvé la bouteille, puis je l’ai oubliée après ces vacances. Je n’ai pas tout de suite compris qui elle était, puis la conversation s’est éclairée lorsque je lui ai envoyé la photo de la lettre. »

Joanna avoue qu’elle a été stupéfaite quand elle a reconnu son écriture et a depuis contacté son professeur de l’époque, qui était ravi que le message ait été retrouvé.

Joanna Buchan, 34 ans (SWNS)
(SWNS)

Joanna raconte : « Au début, je ne me souvenais pas d’un message dans une bouteille, mais ensuite, j’ai commencé à avoir un vague souvenir d’un projet que nous avions fait à l’école. »

« C’était un souvenir flou, mais une fois que j’ai vu la lettre, j’ai tout de suite su que c’était moi, j’ai reconnu mon écriture, qui n’est certainement pas aussi soignée maintenant. »

J’ai vraiment beaucoup rit en la relisant, surtout la façon dont je l’ai terminée en disant, « au fait, je déteste les garçons. »

« Je n’arrive vraiment pas à croire qu’elle ait survécu à 25 ans dans la mer du Nord. Ce n’était qu’un bout de papier recroquevillé, glissé dans une vieille bouteille de Sprite, et je suis vraiment impressionnée qu’elle ait atterri sur une petite île inhabitée de Norvège. »

(SWNS)

Joanna était à l’école primaire lorsqu’elle a rédigé cette lettre et l’a placée dans une bouteille. Le message comprenait également des détails sur sa « maison plutôt grande », et son amour des ours en peluche.

« Mon professeur de l’époque m’a contactée et était très content que la lettre ait été retrouvée », déclare Joanna. « Une bouteille a été retrouvée très tôt après que les bouteilles sont parties en mer, mais aucune autre n’a été retrouvée depuis 25 ans. » 

La lettre relate ce que la petite fille de 8 ans pensait être important. « J’ai raconté que j’aimais collectionner les Blu Tack et cela m’a rappelé comment je faisais des petits animaux avec au lieu de faire mes devoirs. »

« J’étais tellement stupéfaite quand j’ai reçu le message m’informant qu’elle avait été trouvée que je me suis mise à penser à ce que j’avais bien pu y écrire. »

« Le père d’Elena a tout comme elle trouvé un message dans une bouteille il y a 60 ans, alors quand elle était en vacances là-bas, elle a pensé qu’ils allaient aller y jeter un coup d’œil pour voir ce qu’ils pourraient bien y trouver. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé