Les petites choses sont importantes : ce que les hommes peuvent faire pour améliorer leur mariage

1 novembre 2021 Mis à jour: 1 novembre 2021
FONT BFONT SText size

« Que veut une femme ? » La célèbre question de Sigmund Freud.

À bien des égards, c’est une question stupide. Avec près de 4 milliards de femmes sur la planète, nous pouvons supposer que les femmes veulent toutes sortes de choses. Il est certain que la plupart d’entre elles désirent ce que la grande majorité de l’humanité désire : le respect, l’amour, la joie, la liberté, etc. Ces désirs universels mis à part, nous pouvons supposer que la question de Freud susciterait 4 milliards de réponses.

Simplifions donc la question. Demandons plutôt : « Qu’est-ce que les femmes attendent de leurs maris ? »

Non, c’est encore trop vaste. Avec près de 70 millions de femmes mariées rien qu’aux États-Unis, on peut imaginer que les épouses pourraient vouloir de tout, d’un mari qui rapporte un meilleur salaire à la maison à un homme qui ne laisse pas ses vêtements éparpillés sur le sol.

Essayons une approche plus spécifique. Prenons un angle différent et posons la question suivante : que peuvent faire les hommes pour plaire à leurs femmes et améliorer ainsi leur mariage ? Comment peuvent-ils mieux aimer et prendre soin de leur épouse ?

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils sur la façon de rendre les femmes plus heureuses et les mariages plus solides, conseils que j’ai glanés au fil de mes observations personnelles et de la lecture d’articles sur le sujet.

L’écoute

La principale plainte de certaines femmes est la suivante : « Il n’entend rien de ce que je dis », et elles ont sans doute raison. « La familiarité engendre le mépris » est un vieux dicton avec lequel je n’ai jamais été d’accord, mais la familiarité peut certainement engendrer l’indifférence.

L’écoute est une composante majeure de toute conversation, et même une conversation informelle est un élément important du mariage. Si votre femme vous raconte l’horrible journée qu’elle a passée au travail, le patron était malade, le téléphone n’a cessé de sonner – écoutez-la et répondez-lui au lieu de hocher la tête en vous demandant si le temps vous permettra de jouer au golf samedi.

Prenez le temps d’apprécier votre conjoint. (Fit Ztudio/Shutterstock)

Le toucher

Vous vous promenez ? Tenez-lui la main. Vous la croisez dans la cuisine ? Faites une pause et prenez-la dans vos bras. Vous regardez un film ensemble sur le canapé ? Passez votre bras autour de son épaule.

Dans son article en ligne intitulé « The One Thing Happy Couples Do Every Day to Keep Their Relationship Strong » (Ce que les couples heureux font chaque jour pour maintenir une relation solide), Danielle Friedman évoque les nombreux avantages du toucher de notre partenaire. Les câlins, et même une simple pression sur l’épaule, libèrent « l’hormone ocytocine, souvent appelée ‘hormone de l’amour’, dans le cerveau, ce qui contribue à entretenir des sentiments d’attachement profond ».

Citant l’anthropologue Helen Fisher, Danielle Friedman écrit : « Nous avons développé toutes sortes de mécanismes cérébraux pour tomber follement amoureux et le rester, dit-elle, et le toucher en fait partie. »

Vous voulez que la lueur d’amour dans les yeux de votre femme continue de briller ? Tendez-lui la main et touchez-la.

Les lettres d’amour

Qui ne se sent pas apprécié en recevant un cadeau, surtout un cadeau inattendu ?

Les fleurs, le chocolat et autres friandises sont des symboles d’amour populaires offerts par les hommes aux femmes et sont certainement des cadeaux dignes d’intérêt, mais un meilleur cadeau peut être une carte ou une note écrite à la main disant à votre épouse combien et pourquoi vous l’aimez. Laissez tomber le langage fleuri et exprimez vos sentiments avec vos propres mots. Placez le mot dans un endroit bien en vue ou sur l’oreiller de la chambre lorsque vous quittez la maison.

Mieux encore, vous pourriez sortir une enveloppe et un timbre et la lui envoyer par la poste. À l’heure du courrier électronique, peu d’entre nous reçoivent des lettres personnelles dans leur boîte aux lettres. Postez cette carte de la Saint-Valentin hors saison et vous lui ferez plaisir.

Il y a près de 60 ans, mes grands-parents maternels exploitaient une ferme laitière en Pennsylvanie. Mon grand-père, qui se levait tôt pour traire les vaches, laissait souvent des petits mots d’affection à sa femme. Il lui avait laissé un de ces petits mots d’amour le jour où il s’est effondré dans la grange à la suite d’une crise cardiaque et est décédé sans reprendre connaissance quatre jours plus tard. Il était parti, mais grand-mère a su jusqu’à la fin de ses jours qu’elle était sa bien-aimée.

Les enfants

Au cours du mois dernier, deux mamans ont indépendamment félicité leurs maris pour l’aide qu’ils apportent aux enfants dès qu’ils franchissent la porte d’entrée après le travail. Pour paraphraser l’une d’elles, son mari quitte la maison en tant qu’entrepreneur et rentre à la maison en tant que père.

Les femmes apprécient les bons papas, surtout lorsqu’elles sont mariées à l’un d’entre eux. Partager les tâches et les joies d’être parents est un moyen infaillible d’élever de bons enfants et de renforcer un mariage.

L’inclusion

Le mariage ne peut pas être une démocratie, mais c’est un partenariat. Parfois, nous, les hommes, nous nous retrouvons de l’autre côté de la clôture, ou même du gouffre, de nos femmes. Notre employeur veut nous accorder une promotion et une augmentation, mais accepter ces honneurs implique de déménager à Dallas. Notre femme est parfaitement heureuse de sa vie à Savannah, sa maison d’enfance où elle a un réseau de famille et d’amis proches.

Dans cette situation, de réelles difficultés et rancœurs peuvent surgir. Et c’est là qu’il faut l’écouter attentivement, en adoptant une approche rationnelle, mais aussi en reconnaissant que les êtres humains ne sont pas M. Spock de Star Trek, mais des créatures guidées par les émotions.

Mais quelle que soit notre décision, ou si nous trouvons un compromis : « Essayons Dallas pendant un an et, si nous n’aimons pas, nous reviendrons à Savannah » nous partageons les décisions et les résultats avec nos épouses.

Les compliments

Que vous soyez mariés depuis une semaine ou depuis 50 ans, qu’elle soit habillée pour une fête ou qu’elle nettoie la cuisine dans un vieux T-shirt et un jean taché de peinture, dites à la femme de votre vie qu’elle est belle. Si elle vous a préparé votre chili préféré, remerciez-la. Si elle vous raconte une blague idiote, riez et taquinez-la un peu.

La plupart des adultes ne reçoivent pas assez de compliments. Faites en sorte que votre femme n’en fasse pas partie.

L’appréciation

Si vous m’avez suivi jusqu’ici, messieurs, faites-moi une faveur. Regardez votre femme. Je veux dire, regardez-la vraiment. Considérez-la sous tous ses aspects. Pensez à toutes les joies et les épreuves que vous avez partagées, les fois où elle vous a soutenu, les bonnes choses qu’elle a apportées dans votre vie. Regardez ces mains qui sont peut-être usées par une centaine de tâches quotidiennes, ce visage dont vous êtes tombé amoureux, cette femme qui vous a aimé au soleil et dans l’ombre. Et puis embrassez votre femme.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé