Les Etats-Unis réclament des rappels de vaccins ciblant les sous-variants d’Omicron

30 juin 2022 Mis à jour: 1 juillet 2022
FONT BFONT SText size

L’agence américaine du médicament, la FDA, a indiqué jeudi aux fabricants de vaccins que les injections de rappel pour l’automne et l’hiver devraient inclure des éléments visant spécifiquement les sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron.

Un comité d’experts conviés par la FDA à rendre un avis sur la question s’était prononcé mardi en faveur de rappels conçus contre Omicron, la plupart des scientifiques jugeant que les plus récentes souches devraient être ciblées afin d’éviter que les vaccins anti-Covid ne soient rendus obsolètes par l’évolution rapide du virus.

BA.4 et BA.5, qui sont plus aisément transmissibles et échappent plus facilement au système immunitaire, représentent désormais plus de 52% des cas aux Etats-Unis, selon des données officielles.

« Nous avons informé les fabricants cherchant à mettre à jour leurs vaccins contre le Covid-19 qu’ils devraient développer des vaccins modifiés qui comportent une protéine +spike+ d’Omicron BA.4/5 à l’actuelle composition du vaccin afin de créer un rappel de vaccin à deux composants (bivalent) », a déclaré la FDA dans un communiqué.

Elargir la réponse immunitaire

Ces vaccins devront également cibler la souche initiale du Covid-19 afin d’élargir la réponse immunitaire.

Pfizer et Moderna, qui produisent des vaccins à ARN messager contre le Covid, ont développer et testé des vaccins contre BA.1, la première souche d’Omicron, et des représentants des deux entreprises ont indiqué lors de la réunion du comité qu’il leur faudrait environ trois mois pour produire à grande échelle des vaccins contre BA.4 et BA.5.

Pfizer a publié des résultats préliminaires montrant que son vaccin contre BA.4 et BA.5 provoquait une forte production d’anticorps chez des souris, mais n’a pas encore entrepris d’essais cliniques chez les humains.

Omicron domine les contaminations en 2022

Novavax, qui fabrique un vaccin « sous-unitaire » (qui contient une composante du virus mais non le virus entier), a indiqué qu’il pourrait proposer un remède contre BA.4 et BA.5 d’ici la fin de l’année.

Les injections initiales continueraient de cibler la première souche issue de Wuhan, a ajouté la FDA.

Contrairement aux variants Alpha et Delta, qui avaient fini par fléchir, Omicron et ses sous-variants ont dominé les contaminations au cours de l’année 2022, à tel point qu’ils représentent désormais la grande majorité des infections du monde entier, avait indiqué mardi au comité Jerry Weir, de la FDA.

Cette tendance rend plus probable le fait que le virus du Covid-19 évolue à l’avenir au sein de la branche Omicron.

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé