L’équipe de Trump rejette l’affirmation selon laquelle les fans de TikTok et de K-Pop ont réussi à saboter son rassemblement à Tulsa

Le service d'incendie de Tulsa a confirmé que 6.200 personnes ont participé au rassemblement
22 juin 2020 Mis à jour: 22 juin 2020
FONT BFONT SText size

L’équipe de la campagne présidentielle de Donald Trump a déclaré que les organisations médiatiques diffusent de fausses informations sur le rassemblement à Tusla, État d’Oklahoma, samedi dernier. Elle a expliqué qu’il y avait une foule moins nombreuse que prévu à cause du virus du PCC et des manifestants opposés à ce rassemblement.

« Les gauchistes et les trolls en ligne qui fêtent la victoire, pensant qu’ils ont d’une manière ou d’une autre influencé la participation au rassemblement, ne savent pas de quoi ils parlent ni comment nos rassemblements fonctionnent », a déclaré le directeur de campagne Brad Parscale à Fox News dimanche. « Les journalistes qui ont écrit des articles élogieux sur les fans de TikTok et de K-Pop [musique pop coréenne], sans avoir contacté la campagne, se sont comportés de manière non professionnelle et ont été dupés. »

« S’inscrire à un rassemblement signifie que vous avez demandé une place par le biais d’un numéro de téléphone portable, tandis que nous éliminons constamment les faux numéros – comme nous l’avons fait avec des dizaines de milliers de personnes au rassemblement de Tulsa en faisant l’estimation du nombre de participants possible. Nous ne prenons jamais en compte ces fausses demandes de billets. Ce qui rend cette piètre tentative de piratage de nos événements encore plus stupide, c’est le fait que chaque rassemblement prévoit une admission générale – l’entrée se fait sur la base du premier arrivé, premier servi, et une inscription préalable n’est pas nécessaire. »

M. Parscale a donné une telle explication après que les utilisateurs de Twitter ont prétendu avoir saboté le rassemblement de Trump en réservant des dizaines de billets en ligne et en ne se présentant pas par la suite. Ces allégations ont été mises en évidence par la représentante Alexandria Ocasio-Cortez (démocrate) qui a déclaré que les adolescents actifs sur l’application chinoise de médias sociaux TikTok et les fans de K-pop étaient responsables de la baisse de la participation.

Différents médias ont souligné à plusieurs reprises une participation moins élevée que prévu en publiant des photos de sièges vides tout en haut de l’auditorium de Tusla.

Cependant, le service d’incendie de cette ville a confirmé à Forbes qu’environ 6.200 personnes ont assisté au rassemblement au BOK Center. La campagne Trump a annoncé qu’environ 4 millions de personnes, dont 2,5 millions qui ont vu le pré-show, ont regardé le rassemblement en ligne.

Dans une interview, Brad Parscale a noté que la pandémie du virus du PCC (Parti communiste chinois)* était en partie responsable de la participation directe relativement faible.

« Le fait est que, pendant toute une semaine, les médias de fake news avertissaient les gens du danger de la participation à cause du Covid-19 et des manifestants, et l’accompagnaient des images récentes de villes américaines en feu – cela a eu un réel effet sur les personnes qui voulaient amener leurs familles et leurs enfants au rassemblement », a-t-il précisé. « La chaîne de télévision MSNBC était l’un des médias qui ont rapporté que les manifestants bloquaient même les entrées du rassemblement. Pour les médias, se réjouir maintenant d’avoir contribué à créer de la peur est dégoûtant, mais typique. Et cela nous amène à nous poser la question à quoi bon nous donner la peine d’accréditer les médias pour ces événements alors qu’ils ne font pas leur travail de façon professionnelle. »

Tim Murtaugh, porte-parole de la campagne Trump, a également affirmé qu’un grand nombre de manifestants s’étaient rassemblés devant l’auditorium de Tulsa et avaient bloqué l’entrée aux gens qui voulaient participer au rassemblement.

*Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti Communiste Chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est le premier et le seul média qui expose la vraie nature, l’impact et le but ultime du communisme. Nous expliquons les dommages qu’il a causés sur nos fondements moraux et sur les traditions orientales et occidentales. Nous analysons également les conséquences du socialisme et son impact sur la stabilité économique et politique des pays.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé