Le recomptage en Géorgie réclamé par la campagne Trump débutera mardi

25 novembre 2020 Mis à jour: 27 novembre 2020
FONT BFONT SText size

Le recomptage en Géorgie réclamé par l’équipe de la campagne du président américain Donald Trump commencera mardi, ont déclaré les autorités.

Les comtés peuvent commencer le recomptage électronique à 9 heures, a déclaré Gabriel Sterling, responsable de la mise en œuvre des systèmes de vote de l’État, aux journalistes lors d’une conférence de presse virtuelle organisée ce lundi.

Les comtés ont jusqu’au 2 décembre à 23 h 59 pour terminer le recomptage, qui fait suite à une opération de vérification manuelle ayant permis de découvrir quatre lots de bulletins non comptabilisés.

Ces lots ont réduit l’avance du candidat démocrate à la présidence Joe Biden sur Donald Trump d’environ 1 400 votes pour atteindre un peu plus de 12 000 voix.

Selon les fonctionnaires, il sera difficile de terminer rapidement le recomptage en raison de la fête de Thanksgiving.

Gabriel Sterling a déclaré que les fonctionnaires espéraient que la vérification permettrait d’apaiser les inquiétudes.

« Quand nous avons procédé à la vérification manuelle, nous espérions que le bon sens l’emporterait et qu’ils diraient : ‘Bon, nous avons vu que les machines comptaient correctement et nous ne ferons pas cela' », a déclaré M. Sterling, qui travaille pour le secrétaire d’État républicain Brad Raffensperger.

L’équipe juridique de Donald Trump a déclaré que le nouveau recomptage a été sollicité pour s’assurer « que chaque aspect de la loi de l’État de Géorgie et de la Constitution des États-Unis soit respecté de sorte que chaque vote légitime soit compté ».

L’équipe de la campagne de Trump a demandé un appariement des signatures dans le cadre du recomptage, une demande soutenue par les deux sénateurs américains de Géorgie, mais le bureau de M. Raffensperger a rejeté cette demande.

Les employés ont reçu des conseils sur la façon de procéder au recomptage, et des représentants de Dominion Voting Systems ont aidé le personnel à résoudre les problèmes rencontrés, a déclaré M. Sterling. Les machines seront utilisées conformément à la loi de l’État. Les employés traiteront environ 50 bulletins de vote par minute si les machines fonctionnent efficacement.

« Lorsque quelque chose est fait lentement, ça devient fluide, et lorsque c’est fluide, c’est en fait plus rapide. Vous ne voulez pas vous précipiter et causer des erreurs et des fautes que vous devrez corriger », a déclaré M. Sterling.

Une notification sera donnée pour que les observateurs de chaque camp puissent assister au recomptage.

Les fonctionnaires sont en train de créer une page web qui présentera les résultats du recomptage au fur et à mesure qu’ils arriveront de chaque comté. Les fonctionnaires de l’État peuvent télécharger les résultats deux fois par jour, bien qu’une décision finale n’ait pas été prise.

Gabriel Sterling a affirmé que les résultats de l’élection ne changeront probablement pas lors du troisième comptage des votes.

« Nous ne nous attendons pas à ce que cela change, mais on ne peut jamais en être certain », a-t-il déclaré.

Focus sur la Chine – Riche entrepreneur chinois condamné à 20 ans

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé