Le directeur de Société Générale Frédéric Oudéa proposé comme président non exécutif du conseil d’administration de Sanofi

5 septembre 2022 Mis à jour: 5 septembre 2022
FONT BFONT SText size

Ce lundi 5 septembre, le groupe pharmaceutique a annoncé que l’actuel directeur général de la Société Générale, Frédéric Oudéa, va être proposé comme prochain président non exécutif du conseil d’administration de Sanofi.

Sanofi indique que Frédéric Oudéa été nommé le 2 septembre dernier censeur par le conseil d’administration du groupe, et que sa nomination en tant qu’administrateur sera proposée lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires.

À la suite de cette assemblée générale – dont la date précise n’est pas encore fixée mais qui se tient habituellement au printemps – « il sera proposé au conseil d’administration de Sanofi la nomination de Frédéric Oudéa en qualité de président non exécutif de ce conseil, en remplacement de Serge Weinberg dont le mandat sera arrivé à échéance ».

« Frédéric Oudéa a annoncé qu’il quitterait ses fonctions de directeur général et administrateur de la Société Générale en mai 2023 », à l’issue de son mandant en cours, rappelle Sanofi dans son communiqué.

Renforcer l’entreprise en « position de leader français, européen et mondial »

« Frédéric Oudéa et Paul Hudson, directeur général de Sanofi, formeront un excellent duo pour positionner Sanofi comme une entreprise de santé moderne et renforcer sa position de leader français, européen et mondial au service des patients », a commenté Serge Weinberg, cité dans le communiqué.

« Je suis très heureux de rejoindre le conseil d’administration de Sanofi comme censeur, avec, sous réserve de l’accord de ses actionnaires, la perspective d’en prendre la présidence. Je suis extrêmement motivé par la perspective de contribuer dans les prochaines années à la stratégie et au développement durable de Sanofi, entreprise leader dans un secteur de la santé stratégique, à fort impact et en pleine transformation, et d’être le garant de la qualité de la gouvernance du groupe », a pour sa part déclaré Frédéric Oudéa.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé