Le corps du chef du groupe terroriste État Islamique Abou Bakr al-Baghdadi a été immergé en mer

29 octobre 2019 Mis à jour: 29 octobre 2019
FONT BFONT SText size

Au lendemain de son décès, un responsable du Pentagone a annoncé que le corps du chef du groupe terroriste État islamique Abou Bakr al-Baghdadi a été immergé en mer. Une inhumation qui rappelle celle du dirigeant d’Al-Qaïda Oussama ben Laden en 2011.

L’armée américaine a immergé en mer le corps d’Abou Bakr al-Baghdadi, qui s’est fait exploser lors d’un raid en Syrie où un commando assisté d’un chien de guerre, salué en héros, a traqué le chef du groupe terroriste État islamique (EI) jusque dans un tunnel.

Un responsable du Pentagone, qui s’exprimait sous le sceau de l’anonymat, a confirmé lundi cette inhumation en mer qui rappelle celle du dirigeant d’Al-Qaïda Oussama ben Laden en 2011, tué lors de l’assaut d’une unité d’élite américaine contre sa cachette au Pakistan. La sépulture en mer avait été choisie pour éviter qu’une éventuelle tombe ne devienne un lieu de pèlerinage.

Le « traitement » du corps de Baghdadi a été fait « de façon appropriée, selon la procédure (militaire) et en accord avec les lois de la guerre », avait auparavant affirmé à la presse à Washington le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Mark Milley.

Le dirigeant de l’EI, qui a fait régner la terreur sur un immense territoire à cheval sur l’Irak et la Syrie, était recherché depuis plusieurs années. Mais Washington a reçu des informations sur sa présence dans une maison de la région d’Idleb, dans le nord-ouest syrien, a précisé le général.

Selon le plus haut gradé américain, le « calife » autoproclamé a fait exploser la ceinture d’explosifs qu’il portait lorsqu’il a été acculé dans tunnel avec trois de ses enfants. Sa dépouille a ensuite été « transportée dans un endroit sécurisé pour faire confirmer son identité grâce à des analyses ADN », a-t-il ajouté.

Un « BOULOT MERVEILLEUX »

La capture d’Abou Bakr al-Baghdadi a notamment été possible grâce aux « services incroyables » d’un chien membre du commando selon le chef d’État-major américain. Le nom de l’animal reste pour l’instant secret « pour protéger son identité », a-t-il ajouté le plus sérieusement du monde, mais le président américain a diffusé sur Twitter une photo de l’animal, érigé en héros national.

« Nous avons déclassifié une photo de ce chien merveilleux (son nom n’est pas déclassifié) qui a fait un BOULOT MERVEILLEUX dans la capture et l’élimination du chef de l’EI », s’est-il réjoui.

Le président Donald Trump, qui avait annoncé dimanche la mort de l’homme le plus recherché du monde, a également dit que des extraits de la vidéo du raid pourraient être rendus publics. Mais le général Milley a souligné que les images étaient encore étudiées avant d’être déclassifiées.

Par ailleurs, deux hommes ont été faits prisonniers lors de l’assaut et sont actuellement détenus « dans un endroit sécurisé », a-t-il précisé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé