Le chat Miky adopté à Strasbourg : il avait été recueilli par des Ukrainiens après la mort de ses propriétaires

12 avril 2022 Mis à jour: 12 avril 2022
FONT BFONT SText size

Miky, un chat âgé de 20 ans, avait été recueilli par deux Ukrainiens fuyant les bombes, puis confié à la SPA. Le petit animal blanc et gris vient de trouver une famille d’accueil.

Dans son malheur, Miky a été chanceux. Les propriétaires de l’animal ayant été tués par les bombardements à Kiev (Ukraine), il avait alors été récupéré par deux Ukrainiens fuyant leur pays en guerre. Et c’est ainsi que Miky s’est retrouvé en France, à Strasbourg plus précisément, le 31 mars dernier, rapporte France 3 Grand Est.

« Si quelque chose ne va pas, ils le verront et sauront quoi faire »

Les deux Ukrainiens ont alors confié le chat à la SPA, dans l’espoir qu’il retrouve rapidement un foyer. Lorsque la structure a partagé l’histoire du petit animal ainsi que des photos de lui, elle a eu « énormément d’appels », souligne-t-elle à nos confrères. « Sur notre site, son profil a eu 30 000 visites », précise encore la SPA.

Quelques jours plus tard, Miky a trouvé une nouvelle famille. Il s’avère que celle-ci « a du temps pour lui, et l’expérience des chats », confie également la SPA qui recherchait exactement ce type de profil pour le chat, étant donné son grand âge. « Si quelque chose ne va pas, ils le verront et sauront quoi faire », signale-t-elle.

Miky va rencontrer ses nouveaux propriétaires ce mercredi 13 avril. Afin de pouvoir le récupérer définitivement, elle devra faire un don à l’association. De son côté, la SPA prendra en charge les frais de vétérinaire et les soins du matou, s’ils sont nécessaires.

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé