L’adorable moment où un adolescent invite un bambin sans jambes à participer à son jeu de balle

Par SWNS
4 mars 2022 Mis à jour: 4 mars 2022
FONT BFONT SText size

Voici l’adorable moment où un adolescent invite un petit garçon de 3 ans, né sans jambes, à participer à un jeu de balle avec son père.

Le petit Oliver Buckingham a du mal à jouer avec des enfants de son âge. Sa mère, Brooke, âgée de 24 ans, était donc ravie lorsqu’un inconnu lui a proposé de se joindre à eux.

L’adorable vidéo les montrant en train de lancer un ballon de football américain entre eux compte désormais 4,3 millions de visiteurs sur TikTok.

La vidéo de l’adorable séquence de l’enfant Oliver Buckingham, jouant à attraper un ballon de football américain avec un gentil inconnu au parc. (SWNS)

Oliver est né sans jambes, il ne parle pas et a du mal à entendre d’une oreille, ce qui rend la communication difficile. Il est né à 36 semaines, pesant près de 2,5 kg, mais n’a passé que 19 jours à l’unité de soins intensifs néonatals après avoir été opéré le jour de sa naissance.

À seulement 10 mois, Oliver a commencé à se retourner et à se déplacer tout seul et n’a cessé de se renforcer depuis.

« Oliver est un vrai combattant ! » a confié Brooke, de Mesa, en Arizona. « Il peut maintenant se déplacer extrêmement bien sur le sol et il est fantastique pour conduire son fauteuil roulant qu’il a reçu juste avant d’avoir 2 ans. »

Oliver Buckingham. (SWNS)

Selon sa mère, le courageux bambin est capable de s’appuyer sur ses mains, de se retourner, de se tenir comme une planche et de se transférer d’une surface à une autre sur sa chaise.

« Il est vraiment incroyable », a dit la mère de deux enfants. « Rien ne peut le ralentir. »

Oliver Buckingham  (SWNS)

Le bambin aime aussi jouer sur l’aire de jeux de Mesa Riverview où il se rend au moins une fois par semaine.

« Comme il ne peut pas vraiment parler, il est assez difficile pour lui d’interagir avec les enfants de son âge », explique Brooke. « Je pense qu’il commence vraiment à remarquer les regards et les enfants n’ont tout simplement pas de filtre. »

Cependant, les parents, d’un soutien incroyable, font de leur mieux pour éduquer, malgré l’âge, que les gens ont des apparences différentes.

Le 30 décembre 2021, Oliver, que sa mère décrit comme incroyablement sociable et curieux, s’est approché d’un adolescent qui jouait au ballon avec son père, parce qu’il aime jouer au basketball à la maison avec son propre père, Jacob, âgé de 25 ans.

Jacob Buckingham tenant Bradley et Oliver (SWNS)

Il s’est assis pour regarder. L’adolescent a arrêté de lancer le ballon et s’est mis au niveau d’Oliver, lui offrant le ballon pour lui demander s’il aimerait jouer aussi.

« Oliver était si content ! » a dit Brooke. « Chaque fois que l’adolescent renvoyait le ballon à son père, Oliver l’imitait. »

Ils ont continué leur jeu pendant encore cinq minutes avant de se dire au revoir – mais cela a suffi à illuminer toute la journée d’Oliver.

« Il était vraiment déçu quand ils ont dû partir ! » a expliqué Brooke, une mère au foyer. « L’adolescent ne m’a jamais demandé pourquoi Oliver n’a pas de jambes ni rien d’autre. »

« À ce moment-là, Oliver n’était qu’un enfant, c’est comme ça que ça doit être ! » a-t-elle ajouté. « Notre famille aimerait remercier cet adolescent d’avoir été si merveilleux. »

(SWNS)

Brooke et Jacob n’ont pas réussi à obtenir les informations de l’inconnu, mais la maman espérait qu’en affichant la vidéo sur TikTok, elle pourrait le retrouver.

La vidéo est devenue virale, recueillant des milliers de j’aime.

« Nous sommes tellement reconnaissants aux familles comme celle-ci qui enseignent à leurs enfants l’inclusion et la diversité », a dit Brooke. « J’aimerais encourager les gens à être gentils ! »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé