L’actrice Charlbi Dean de la Palme d’or « Sans filtre » est décédée à l’âge de 32 ans

30 août 2022 Mis à jour: 1 septembre 2022
FONT BFONT SText size

L’actrice et mannequin sud-africain Charlbi Dean, personnage du film « Sans filtre », Palme d’or à Cannes cette année, est morte lundi 29 août à New York à l’âge de 32 ans, a annoncé une porte-parole en confirmant des informations de la presse spécialisée.

« C’est épouvantable », a répondu à l’AFP par courriel une représentante de l’actrice en ajoutant « confirmer les informations de TMZ », le média américain de référence sur les célébrités.

D’après ce site et le média Deadline, Charlbi Dean est décédée « de manière soudaine » lundi 29 août dans un hôpital de New York.

Les causes du décès inconnues 

Aucune information n’était disponible sur les causes de son décès, notamment sur une éventuelle maladie contre laquelle elle aurait lutté.

Cinq ans après « The Square », Ruben Östlund avait raflé en mai une deuxième Palme d’or au 75e Festival de Cannes avec cette satire jouissive des super-riches et du luxe, jugé comme le film le plus divertissant de la compétition cannoise.

D’après la presse spécialisée, Charlbi Dean Kriek est née le 5 février 1990 au Cap, en Afrique du Sud, et avait débuté le mannequinat à l’âge de six ans, puis une carrière sur les écrans à partir de 20 ans avec deux premiers films sud-africains : « Spud » en 2010 et la suite « Spud 2 » en 2013, avec John Cleese notamment. On l’a vue également en 2017 dans un film d’horreur américain, « Don’t Sleep », et, l’année suivante dans « Interview avec Dieu » (« An Interview with God »).

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé