La SNCF distribue des pelotes de laine aux voyageurs pour qu’ils tricotent bonnets et écharpes aux sans-abri

21 février 2021 Mis à jour: 21 février 2021
FONT BFONT SText size

Dans le cadre d’une opération solidaire, la ligne K du Transilien propose aux voyageurs de tricoter des bonnets ou des écharpes pour les donner aux sans-abri.

Depuis fin janvier, la SNCF propose des pelotes de laine aux voyageurs, rapporte France Bleu. Le but étant de leur faire tricoter des écharpes, des tours de cou ou des bonnets pour qu’ils soient ensuite distribués aux sans-abri. L’opération, appelée Triko Solidaire, a été lancée par la SNCF sur la ligne K du Transilien qui relie Crépy-en-Valois à la Gare du Nord. La laine a été généreusement donnée par des merceries implantées dans les communes desservies par la ligne K et provient de leurs invendus.

L’opération, qui doit durer jusqu’au 19 mars 2021, a eu un franc succès puisqu’elle a permis de récolter une cinquantaine de bonnets, écharpes et tours de cou jusqu’à présent. Ceux-ci ont été proposés par l’association La Balade des lucioles aux personnes démunies qui le souhaitaient, ce mercredi 17 février près de la Gare de l’Est à Paris.

Claire Offredo, directrice déléguée de la ligne K, se réjouit de cette initiative qui tombe à point nommé en cette période morose. « On est très contents. C’est à la fois une opération solidaire et conviviale. Elle a généré un enthousiasme et un esprit d’échange entre nos agents et nos voyageurs, qui sont des réguliers sur la ligne », confie-t-elle.

Muriel, qui est une de celles qui a donné de son temps pour fabriquer, entre autres, un tour de cou, est une passionnée de tricot, précise France Bleu. Elle ne s’est pas fait prier pour participer et s’est dit : « Pourquoi [ne] pas apporter ma pierre à l’édifice et aider les personnes dans le besoin », ajoutant : « Cela m’arrive régulièrement de tricoter dans le train. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé