La Pologne choisit l’américain Westinghouse pour construire sa première centrale nucléaire

28 octobre 2022 Mis à jour: 29 octobre 2022
FONT BFONT SText size

La Pologne a choisi le groupe américain Westinghouse pour construire sa première centrale nucléaire, face aux offres concurrentes du français EDF et du sud-coréen KHNP, a annoncé vendredi le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

« Nous confirmons que notre projet d’énergie nucléaire utilisera la technologie fiable et sûre de @WECNuclear » (Westinghouse), a-t-il écrit sur Twitter.

M. Morawiecki a précisé que la décision serait officiellement entérinée au cours d’un conseil des ministres à Varsovie mercredi.

Le renforcement des relations entre la Pologne et les Etats-Unis

« C’est un pas énorme dans le renforcement de nos relations avec la Pologne pour les générations à venir », s’est félicitée la secrétaire américaine à l’Energie, Jennifer Granholm.

« Je pense que cela envoie un message clair à la Russie, (celui) que l’Alliance atlantique est unie pour diversifier notre approvisionnement énergétique (…) et pour résister à la militarisation russe de l’énergie », a-t-elle poursuivi dans une vidéo.

Mme Granholm a souligné que la Pologne choisissait Westinghouse « pour la première partie de son projet nucléaire de 40 milliards de dollars », sans préciser le montant de cet investissement.

Un haut responsable du gouvernement américain s’exprimant sous le couvert de l’anonymat a toutefois révélé que l’accord se chiffrait en « milliards » de dollars et créerait « des milliers d’emplois bien rémunérés ».

La secrétaire d’État américaine à l’Énergie, Jennifer Granholm, s’exprime lors du point de presse quotidien à la Maison Blanche, le 22 juin 2022 à Washington, DC. (Photo : Drew Angerer/Getty Images)

Il s’agit d’une « sécurité interdépendante « pour les décennies à venir

« Il ne s’agit pas seulement d’un projet énergétique commercial, il s’agit de la façon dont nous définirons ce que j’appellerais une sécurité interdépendante pour les décennies à venir », a encore déclaré ce responsable.

La décision polonaise « envoie un message sans équivoque au (président russe Vladimir) Poutine sur la force (…) de l’alliance américano-polonaise », a-t-il poursuivi.

La Pologne prévoyait depuis des années de se doter de la capacité de produire de l’énergie nucléaire à des fins civiles et la question de la sécurité énergétique est devenue plus urgente en raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le gouvernement polonais a fait savoir qu’il souhaitait que cette première centrale nucléaire entre en service en 2033.

Il a choisi de l’installer dans le village de Choczewo, près de la côte de la mer Baltique.

Cette centrale devrait comprendre trois réacteurs et Varsovie a l’intention de sélectionner par la suite une entreprise en vue de construire à l’avenir trois autres réacteurs.

Pour ce « deuxième ensemble » de trois réacteurs, « nous prévoyons qu’il s’agira également de Westinghouse », a indiqué le responsable américain.

Le Danemark, la Norvège et la Pologne ont par ailleurs inauguré le mois dernier un nouveau gazoduc qui transportera du gaz norvégien vers la Pologne via le Danemark, après que la Russie a coupé ses livraisons aux Polonais.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé