La persécution sanglante de Jiang Zemin en photos

2 décembre 2022 Mis à jour: 2 décembre 2022
FONT BFONT SText size

L’ancien dirigeant du Parti communiste chinois, Jiang Zemin est mort le 30 novembre, à l’âge de 96 ans. On le retiendra comme l’initiateur de la persécution qui s’est abattue sur les pratiquants de Falun Gong.

À cette époque, selon les estimations, entre 70 et 100 millions de personnes en Chine pratiquaient cette discipline. Le Falun Gong se caractérise par des exercices de méditation associés à des enseignements moraux fondés sur les principes de vérité, de compassion et de tolérance.

Du fait de ces décisions, les vies de millions de Chinois ont été anéanties. Des familles entières ont été dévastées et un nombre important de victimes ont été torturées ou tuées dans des prisons et des camps de travaux forcés.

Le PCC soumet également les pratiquants de Falun Gong au prélèvement forcé d’organes. Les pratiquants incarcérés sont assassinés et leurs organes sont prélevés et revendus au prix fort sur le marché des transplantations, principalement à l’étranger.

La persécution dure depuis 23 ans. Les pratiquants tant en Chine qu’à l’étranger continuent d’attirer l’attention sur la répression brutale du régime, souvent au péril de leur vie.

Cette galerie de photos met en lumière cette persécution.

Epoch Times Photo
Le visage de Gao Rongrong, 10 jours après avoir été torturée par des gardes du camp de travaux forcés de Longshan. Les gardes ont utilisé des matraques électriques pendant plus de sept heures, directement sur son visage, parce qu’elle pratiquait le Falun Dafa. (Minghui)
Falun Gong protest
Des pratiquants de Falun Gong de 12 pays lancent un appel pacifique pour mettre fin à la persécution et à la torture de leurs compagnons chinois, sur la place Tiananmen à Pékin en 2001. (Minghui)
Epoch Times Photo
Tang Yongjie, pratiquant du Falun Gong, a été torturé par des gardiens de prison qui lui ont brûlé les jambes à l’aide de barres chauffantes. Tang Yongjie était détenu dans un camp de travail de la région de Boluo, dans la province de Guangdong, en Chine, en 2001. (Minghui)
Epoch Times Photo
Rao Zhuoyuan avec sa fille Deru. Rao Zhuoyuan est mort en 2002 après avoir avoir été passé à tabac alors qu’il était détenu pour sa pratique du Falun Gong. (Minghui)
Falun Gong peaceful protest
Des pratiquants de Falun Gong protestent pacifiquement contre la persécution du Falun Gong par le régime chinois à Melbourne, en Australie, le 22 septembre 2002. (Chen Ming/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Jane Dai et sa fille Fadu montrent une photo de famille. Le père de Fadu, Chen Chengyong, a été torturé à mort. (Mimi Li/Epoch Times)
Falun Gong demonstartors dramatize an il
Pratiquants de Falun Gong mettant en scène un acte  de transaction d’organes lors d’une manifestation à Washington le 19 avril 2006, à l’occasion de la visite du dirigeant chinois Hu Jintao. (Jim Watson/AFP via Getty Images)
Epoch Times Photo
L’ancien secrétaire d’État canadien pour l’Asie-Pacifique, David Kilgour, présente un rapport sur les prélèvements d’organes sur les pratiquants de Falun Gong en Chine. Le co-auteur du rapport, l’avocat des droits de l’homme David Matas, écoute en arrière-plan. La présentation a lieu sur la Colline du Parlement à Ottawa, au Canada, le 31 janvier 2007. (Epoch Times)
Epoch Times Photo
Image prise sous couverture dans le camp de travaux forcé de Masanjia montrant un pratiquant de Falun Gong allongé sur un lit après avoir été torturé. Photo prise pendant les Jeux olympiques de Pékin en 2008. (Avec l’aimable autorisation de Yu Ming)
Epoch Times Photo
Veillée aux chandelles à la mémoire des pratiquants qui ont perdu la vie persécutés en Chine, à San Diego, en Californie, en 2009. (Alex Li/ Epoch Times)
Epoch Times Photo
Quelques-unes des victimes de la persécution  (Minghui)
Epoch Times Photo
Rassemblement pacifique près de l’ambassade des États-Unis, en marge de la visite du secrétaire d’État américain John Kerry, en Malaisie, le 6 octobre 2013. Le groupe exhorte le président Obama à condamner publiquement la persécution de la pratique spirituelle Falun Gong, qui dure depuis 14 ans déjà. (Epoch Times)
Epoch Times Photo
Défilé à Washington, le 17 juillet 2014. (Larry Dye/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Défilé à Washington, le 17 juillet 2014. (Edward Dye/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Veillée aux chandelles pour commémorer les 16 ans de persécution en Chine, près du Washington Monument, le 16 juillet 2015. (Petr Svab/Epoch Times)
Wenta Fan holds a sign with a portrait of his mother, Yanjie Luo, who in 2011 was sentenced to 13 years in prison in China for practising Falun Gong, outside Toronto City Hall on Aug. 25, 2016. Fan was among the Falun Gong adherents at the event to appeal to Prime Minister Justin Trudeau for help to stop the persecution of their spiritual discipline in China and to seek the release of 12 family members with Canadian ties jailed in China for practising Falun Gong. (Yi Ling/Epoch Times)
Wenta Fan devant l’hôtel de ville de Toronto, le 25 août 2016. Il tient une pancarte avec un portrait de sa mère, Yanjie Luo, qui a été condamnée en 2011 à 13 ans de prison en Chine. Il accompagne d’autres pratiquants de Falun Gong et demande au Premier ministre Justin Trudeau de les soutenir et de condamner la persécution. Il réclame également la libération de 12 proches ayant vécu au Canada, emprisonnés par le régime pour avoir pratiqué le Falun Gong. (Yi Ling/Epoch Times)
Epoch Times Photo
La députée américaine Ileana Ros-Lehtinen (Parti républicain-Floride) lors d’un appel pour mettre fin à la persécution du Falun Gong, à Washington, le 14 juillet 2016. (Epoch Times)
Falun Gong practitioners raise awareness about organ harvesting and other human rights crimes in China, with residents and tourists in Santa Monica, Calif., on July 17. (Xu Touhui/Epoch Times)
Des pratiquants de Falun Gong attirent l’attention sur les prélèvements d’organes et autres crimes contre les droits de l’homme en Chine à Santa Monica, en Californie, le 17 juillet 2016. (Xu Touhui/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Défilé à Washington, le 14 juillet 2016, pour demander que Jiang Zemin soit traduit en justice. (Larry Dye/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Du Haipeng demande la libération de sa mère, pratiquante emprisonnée, devant l’ambassade de Chine à Washington, le 7 janvier 2016. (Minghui)
Sun Qian, a Falun Dafa adherent and Canadian citizen detained in China since February 2017, in an undated photo. (The Epoch Times/Handout)
Sun Qian, une pratiquante de Falun Gong et citoyenne canadienne, est détenue en Chine depuis février 2017, sur une photo non datée. (Epoch Times/Handout)
Epoch Times Photo
Manifestation devant le consulat de Chine à Montréal, le 19 juillet 2017, pour marquer les 18 ans de la persécution (Nathalie Dieul/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Chi Lihua, pratiquante de Falun Gong, et sa fille, Xu Xinyang, tenant des photos avant et après de Xu Dawei, mari de Chi Lihua. , le 23 juillet 2018. (Jennifer Zeng/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Veillée aux chandelles à Washington le 22 juin 2018. (Mark Zou/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Le député américain Dana Rohrabacher (Parti républicain-Californie) à Washington, le 20 juin 2018. (Edward Dye/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Défilé commémorant le 20e anniversaire de la persécution à Washington, le 18 juillet 2019. (Samira Bouaou/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Jason Xiong, torturé pour sa croyance en Chine, à New York, le 16 mai 2019. (Samira Bouaou/Epoch Times)
rally capital washington.
Rassemblement à Washington pour marquer la 22e année de la persécution, le 16 juillet 2021. (Larry Dye/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Démonstration des exercices lors d’un événement marquant le 22e anniversaire de la persécution, à Washington, le 16 juillet 2021. (Samira Bouaou/Epoch Times)
Epoch Times-9A6A1298
Une pratiquante tient une photo de son père, mort torturé, au Washington Monument, le 16 juillet 2021. (Samira Bouaou/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Zhu Hongbin, pratiquant du Falun Gong, mort après avoir été torturé et affamé dans la prison de Daqing. (Minghui)
Epoch Times Photo
Défilé  à New York, le 13 mai 2022. (Larry Dye/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Distribution de tract à Varsovie, le 9 septembre 2022. (Mihut Savu/Epoch Times)
Epoch Times Photo
La fille et la mère, Li Xiaohua et Ju Reihjong lors d’une veillée aux chandelles, au Washington Monument, le 21 juillet 2022. Ju Reihjong tient une photo de son mari mort persécuté. (Samira Bouaou/Epoch Times)
Epoch Times Photo
Veillée au chandelles au Washington Monument le 21 juillet 2022. (Lisa Fan/Epoch Times)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé