Des jumeaux de 13 ans parcourent 845 km à vélo pour aller passer des vacances chez leurs grands-parents

2 août 2022 Mis à jour: 2 août 2022
FONT BFONT SText size

Alors qu’un certain nombre d’adolescents passent leur été sur leur tablette ou leurs jeux vidéo, Léo et Mathis, du haut de leurs 13 ans, ont traversé presque toute la France à vélo, depuis les Bouches‑du‑Rhône jusque dans les Vosges. Les jumeaux étaient accompagnés de leurs grands‑parents pour se rendre jusque chez leurs autres grands‑parents.

À 13 ans, Léo et Mathis Delvart n’ont pas eu peur d’enfourcher leur vélo afin de partir pour une grande aventure, accompagnés de leurs grands‑parents Isa et Richard, rapporte Vosges Matin.

Les quatre sont partis de Salon‑de‑Provence dans les Bouches‑du‑Rhône, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Marseille début juillet. Dix‑neuf jours plus tard, ils sont arrivés à destination, chez les autres grands‑parents des jumeaux à Saint‑Étienne‑Lès‑Remiremont (Vosges), à environ 80 kilomètres à l’ouest de Colmar.

L’itinéraire de Google Maps indique que le trajet fait entre 650 et 700 kilomètres, mais l’itinéraire choisi par cette famille de cyclistes les a finalement fait parcourir 845 kilomètres pour arriver à destination.

Camping et tourisme au programme

Tout au long du chemin, ils se sont arrêtés pour dormir sous la tente dans des campings, ont fait des pauses au bord de l’eau, visité des villes comme Valence ou Avignon et vécu toutes sortes d’aventures.

Chapeau à ces jumeaux qui ont atteint leur but afin de pouvoir passer des vacances chez leurs grands‑parents Sylvie et Dominique. Chapeau aussi à Isa et Richard, leurs autres grands‑parents cyclistes, pour les avoir accompagnés dans cette expérience « inoubliable ».

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé