Jean-Luc Mélenchon condamné par la cour d’appel de Paris pour diffamation envers un ex-journaliste

30 juin 2022 Mis à jour: 30 juin 2022
FONT BFONT SText size

Le 29 juin, le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a été condamné par la cour d’appel de Paris pour diffamation à l’encontre d’un ancien journaliste du Monde, qu’il accusait en 2018 d’avoir contribué à l’arrestation d’un militant contre la dictature chilienne.

L’ancien candidat à la présidentielle avait écrit en février 2018 sur Facebook un message reprochant au journaliste Pablo Paranagua d’avoir « balancé » un ex-militant contre la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990), avant d’être arrêté puis torturé.

« C’est Paolo Paranagua qui l’a balancé ? Solidarité avec les victimes des dictateurs latinos », avait alors publié sur Facebook Jean-Luc Mélenchon.

La cour d’appel a indiqué que « ces propos, même exprimés sous forme dubitative avec un point d’interrogation à la fin de la phrase litigieuse, insinuent néanmoins clairement que Paulo Paranagua a pu contribuer à faire de ce militant politique une victime des dictateurs ».

Des reproches « totalement imaginaires »

L’avocat de Paulo Paranagua, Me Vincent Toledano, a dénoncé des reproches sans « aucune espèce de fondement » et « totalement imaginaires ».

M. Mélenchon qui ne s’est pas présenté devant le juge dans le cadre de cette affaire est condamné à verser un euro symbolique de dommages et intérêts au journaliste spécialiste de l’Amérique latine, et devra également dédommager la victime à hauteur de 2000 euros au titre des frais de justice.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé