« Je ne pensais pas que j’y arriverais » : un homme à qui l’on avait dit qu’il ne lui restait que quelques semaines à vivre a vaincu le cancer

19 avril 2021 Mis à jour: 9 mai 2021
FONT BFONT SText size

Après avoir appris qu’il ne lui restait que quelques semaines à vivre, un homme de 39 ans qui s’est battu contre un cancer de l’intestin de stade 4 a vaincu son diagnostic. Soucieux de faire savoir aux autres que le cancer n’est pas forcément une sentence de mort, il affirme qu’une attitude mentale positive a été la clé de son rétablissement.

« Je ne m’attendais pas à en arriver là et, pour être honnête, ce n’est qu’en voyant les expériences des autres que j’ai compris que c’était possible », a déclaré Danny de Brabander, de Claughton à Wirral, dans le nord-ouest de l’Angleterre, au Liverpool Echo.

Danny de Brabander (Avec l’aimable autorisation de Danny de Brabander)

Danny sait qu’il y a de fortes chances que son cancer revienne, puisqu’il est au stade 4, mais il affirme : « Je dois juste rester positif et espérer que chaque scanner sera bon. » Les scanners de la mi-mars montrent que Danny est actuellement en rémission.

Cependant, même pour en arriver là, cela n’a pas été facile pour Danny, car il a perdu 60 % de son foie, de sa vésicule biliaire et de sa rate avant de subir une chimiothérapie invasive pour éliminer le cancer de la paroi de son estomac.

Il devra subir des scans tous les trois mois pendant deux ans, puis tous les six mois.

(Avec l’aimable autorisation de Danny de Brabander)

Dans une publication sur Facebook le 22 mars, Danny a remercié les personnes de son cercle social pour leurs messages d’amour et de soutien alors qu’il se battait contre le cancer.

Je suis encore sur un nuage après les nouvelles positives du week-end et les mots « PAS DE CANCER VISIBLE », a-t-il partagé. « Alors que les changements de pourcentage sont toujours contre moi, je vais certainement apprécier de ne pas avoir à me préoccuper du cancer… sans parler de la souffrance psychologique et du stress de ne pas savoir combien de temps il vous reste à vivre ! »

(Avec l’aimable autorisation de Danny de Brabander)

Danny a confié à l’Echo qu’il était impatient de retourner au travail, à sa famille et à l’organisation de son mariage pour 2022. Admettant qu’il a eu ses « moments sombres », le directeur commercial d’une entreprise de télécommunications a hâte de retourner au travail, en personne à Birkenhead, après avoir reçu son vaccin contre le Covid-19.

Danny a appris qu’il était atteint d’un cancer de l’intestin de stade 4, qui s’était propagé au foie, en janvier 2019, après avoir initialement ignoré les signes avant-coureurs. Les premiers signes peuvent inclure un changement persistant des habitudes intestinales, des douleurs abdominales, du sang dans les selles et une perte de poids inexpliquée, selon la Clinique Mayo.

(Avec l’aimable autorisation de Danny de Brabander)

Danny s’est battu contre le diagnostic pendant deux longues années, au cours desquelles il a subi une crise cardiaque due à la chimiothérapie et une septicémie après une intervention chirurgicale d’urgence pour poser un stent.

« Personne ne sait si le fait que j’aie tardé à consulter un médecin a eu un impact sur le stade du cancer, affirme-t-il, mais c’est l’une des raisons pour lesquelles je fais de mon mieux pour faire connaître les symptômes du cancer de l’intestin et encourager les gens à consulter un médecin […] La sensibilisation au cancer de l’intestin est essentielle. S’il est détecté tôt, il est traité avec succès dans 90 % des cas. »

(Avec l’aimable autorisation de Danny de Brabander)

Avec le soutien de sa famille et de trois amis – Ben Douglas, Ben Lavell et Will Davenport – Danny a lancé une campagne de collecte de fonds appelée Team DDB. Ayant récolté plus de 48 000 livres (environ 55 417 €) à ce jour pour des œuvres caritatives telles que la banque alimentaire de Wirral, l’équipe de soins intensifs de l’hôpital d’Arrowe Park et la sensibilisation au cancer de l’intestin, Danny affirme que la collecte de fonds a été une « distraction parfaite pour l’esprit » pendant son propre traitement contre le cancer.

Partageant ses réflexions les plus profondes sur Facebook, Danny a posté : « Tout ce que je dirais à ceux qui traversent une épreuve : essayez d’être positifs. Croyez en vous. N’abandonnez jamais ! »

(Avec l’aimable autorisation de Danny de Brabander)

Il a terminé son message en disant : « Je vais profiter de chaque moment à partir de maintenant, en espérant beaucoup de jours comme celui-ci. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé