«J’ai mes chats à l’intérieur!»: les pompiers sauvent trois chats d’un appartement en feu

31 mai 2022 Mis à jour: 31 mai 2022
FONT BFONT SText size

Alors qu’un incendie s’est déclaré dans un appartement à Hagondange en Lorraine jeudi 26 mai, trois chats qui se trouvaient à l’intérieur ont pu être sauvés par les pompiers, qui ont également réussi à maîtriser le feu.

C’est dans un appartement du premier étage d’une maison mitoyenne située sur la rue Wilson à Hagondange (Moselle) que le feu s’est déclaré. L’alerte a été lancée vers 18h jeudi 26 mai, rapporte Le Républicain lorrain.

Lorsqu’elle rentrait chez elle aux alentours de 18h, l’occupante des lieux a vu les flammes dans son logement et les pompiers en intervention. « J’ai mes chats à l’intérieur ! » a-t-elle alors crié.

Sains et saufs

La vingtaine de pompiers a réussi à éteindre le feu et à sortir les chats sains et saufs. « L’un d’entre eux a été transporté par un sapeur-pompier spécialiste en sauvetage animalier vers une clinique vétérinaire pour un contrôle », indiquent les sapeurs-pompiers de la Moselle dans une publication Facebook.

L’incendie n’a fait aucune victime, mais il a toutefois fait des dégâts. Deux appartements, celui de la propriétaire des chats ainsi que celui du rez-de-chaussée, sont inhabitables et leurs occupants ont dû être relogés.

Une enquête est en cours pour déterminer la cause du sinistre. La piste d’un appareil électroménager défaillant dans la cuisine est pour le moment privilégiée.

« Un bon rétablissement à ces petites boules de poil », souhaitent avec bienveillance les pompiers.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé