Une cinquantaine de baleines-pilotes échouées sur une plage en Islande

Par Epoch Times avec AFP
22 juillet 2019 Mis à jour: 23 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Échouées la semaine dernière sur une plage d’Islande, une cinquantaine de baleines-pilotes ont péri. Un phénomène fréquent mais rarement fatal chez ces cétacés et qui reste inexpliqué, a-t-on appris lundi auprès de scientifiques.

Ce sont 52 animaux gisant sur le sable qui ont été repérés sur une plage sauvage de Longufjorur, dans l’ouest de l’île de l’Atlantique nord, le 18 juillet, par un pilote d’hélicoptère transportant des touristes.

Mardi, des biologistes devaient se rendre sur place pour prélever des échantillons sur les mammifères marins, une espèce abondante dans l’Atlantique estimée à entre 500 000 et 800 000 individus.

52 baleines-pilotes échouées sur une plage sauvage d’Islande. (Photo : MARTY MELVILLE/AFP/Getty Images)

« Régulièrement on voit des baleines pilotes s’échouer. Ce n’est pas inhabituel (…) mais la plupart du temps on les repère en peu de temps, avant qu’elles meurent, et on peut les aider à regagner le large », explique Gisli Vikingsson de l’Institut de recherche marine de Reykjavik.

« C’était tragique et quand on était sous le vent, ça sentait mauvais. Ce n’était pas agréable à voir et assez choquant, il y en avait tellement », a ajouté, choqué, le pilote de l’hélicoptère.

Les baleines sont particulièrement vulnérables lorsqu’elles se rapprochent des côtes pour chasser leurs proies et que les eaux de littoral sont peu profondes.

Les raisons pour lesquelles elles s’échouent, et en si grand nombre, demeurent mystérieuses. Certaines théories évoquent l’interférence de champs magnétiques, d’autres soulignent le rôle central d’un individu dominant au sein d’un groupe qui le suit « quoi qu’il arrive », rappelle Gisli Vikingsson.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé