Mammouth: une usine capable de capter des milliers de tonnes de CO2 dans l’air

2 juillet 2022 Mis à jour: 2 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Via son site officiel, l’entreprise Climeworks située en Islande a annoncé la construction d’une nouvelle usine capable d’aspirer l’air ambiant pour capter le dioxyde de carbone (CO2) et l’emprisonner dans la roche. De quoi multiplier par 10 la capacité actuelle du site.

Mardi 28 juin, Climeworks a annoncé la construction d’une nouvelle installation pour son usine. Nommée Mammouth, elle permettra de retirer 36.000 tonnes de CO2 de l’atmosphère par année et s’ajoutera à la capacité initiale de 4.000 tonnes de l’installation Orca, qui est jusqu’à présent la plus grande usine de ce type au monde.

Pour l’heure, la contribution de l’entreprise au problème du CO2 reste symbolique à l’échelle mondiale. Toutefois, selon l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), ce volume de 40.000 tonnes correspond aux émissions moyennes de 8.600 voitures par an ou à la consommation en énergie de 5.000 foyers par an.

Si d’autres entreprises suivent le même chemin, l’objectif d’atteindre un niveau significatif d’élimination de CO2 dans l’air n’est pas impossible. Selon Jan Wurzbacher, le co-PDG de Climeworks : « Nous construisons les fondations d’une capacité à l’échelle de la gigatonne pertinente pour le climat », a-t-il déclaré.

D’après l’Agence internationale de l’énergie (IEA), en tout dans le monde, 19 usines DAC (Direct Air Capture) sont actuellement opérationnelles. Il s’agit de petites entreprises qui se trouvent essentiellement en Europe, aux États-Unis et au Canada, a rapporté Sciences et Avenir.

Quant à la finalisation de cette nouvelle extension de l’usine Orca, elle doit avoir lieu d’ici 18 à 24 mois.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé