Interpellé pour excès de vitesse, un couple finit escorté jusqu’à la maternité

14 janvier 2021 Mis à jour: 14 janvier 2021
FONT BFONT SText size

Ce dimanche 9 janvier, en Haute-Savoie, les gendarmes de Bonneville ont arrêté un véhicule en excès de vitesse. Cependant, à l’intérieur, une femme était en train de perdre les eaux. L’interpellation s’est alors transformée en escorte, jusqu’à la maternité.

Pour les gendarmes du peloton motorisé de Bonneville, en Haute-Savoie, ce qui n’était qu’une simple interpellation pour excès de vitesse a vite pris une tout autre tournure.

En effet, ce dimanche après-midi, après avoir intercepté un véhicule en excès de vitesse sur l’A40, les gendarmes découvrent un conducteur agité, qui explique que son épouse a perdu les eaux et qu’elle est sur le point d’accoucher, relate France 3 Régions.

Rapidement, les gendarmes ont alors formé un cortège, qui a accompagné le couple jusqu’au Centre hospitalier Annecy Léman, à Contamine-sur-Arve, après avoir prévenu les urgences de l’arrivée de la future maman. Une aventure que les gendarmes ont souhaité partager sur les réseaux sociaux :

Un peu plus tard, le conducteur a contacté la patrouille de gendarmes pour leur annoncer la bonne nouvelle : leur bébé est bien arrivé au monde. Une histoire qui finit bien.

Élections américaines – Résolution pour destituer Trump


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé