Incendies en Ardèche : 950 hectares ravagés par les flammes, des évacuations en cours

27 juillet 2022 Mis à jour: 27 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Dans l’après-midi de ce mercredi 27 juillet, plusieurs incendies étaient toujours en cours en Ardèche, où 950 hectares de terrain ont été ravagés par les flammes et conduit les autorités à ordonner l’évacuation de plusieurs sites, selon la préfecture.

Quelque 550 sapeurs-pompiers et 100 engins d’intervention étaient mobilisés, ainsi que cinq Canadair, un Dash et un hélicoptère de la sécurité civile, souligne la préfecture, qui indique que « le feu principal poursuit sa progression le long de la rivière Ardèche et se dirige vers la commune de Vogüé où se concentre désormais l’action des sapeurs-pompiers de l’Ardèche ».

Il n’y a à ce stade « pas d’habitation menacée ni de blessé », tandis que la zone industrielle de Lavilledieu a été « sécurisée ».

Plusieurs sites en cours d’évacuations

Les autorités ont fait évacuer deux usines ainsi que la SPA de Lavilledieu, de même qu’un camping de Saint Privat. Des habitations et des camping dans le village de Vogüé sont également en cours d’évacuation selon la préfecture.

« L’objectif est de faire en sorte que le feu ne saute pas la rivière Ardèche pour suivre sa course dans la garrigue qui est de l’autre côté », a-t-on précisé à la préfecture.

Le village de Vogüé, « naturellement protégé par les falaises », a été partiellement évacué, avec environ 150 personnes concernées, ainsi que 200 autres personnes depuis des campings de la zone, a-t-on précisé.

Plusieurs routes ont également été coupées, a précisé la préfecture, ajoutant qu’une enquête est en cours pour déterminer l’origine de ces incendies, qui se sont déclarés dans la matinée.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé