Inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem

Un moment historique, lundi 14 mai, dans les relations de l’Amérique avec Israël alors que les États-Unis inauguraient leur ambassade à Jérusalem.

En décembre de l’année dernière, le président Donald Trump a tenu une promesse électorale en disant qu’il transférerait l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, la capitale officielle d’Israël.

« Aujourd’hui, nous ouvrons l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, en Israël », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis en Israël, M. David Friedman, au début de la cérémonie inaugurale, en présence d’une délégation américaine de Washington et de dirigeants israéliens.

https://www.youtube.com/watch?v=fdH7aYkS5V8
La fille du président Donald Trump, Ivanka Trump (à droite) et son mari, Jared Kushner (à gauche), conseiller principal de la Maison-Blanche, se présentent à l’inauguration controversée de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem le 14 mai 2018. (MENAHEM KAHANA/AFP/Getty Images)

Pendant des décennies, les dirigeants du monde entier ont installé leurs ambassades à Tel-Aviv pour apaiser les Palestiniens.

Les Palestiniens cherchent à revendiquer Jérusalem-Est comme capitale d’un État qu’ils veulent établir. Israël considère l’ensemble de la ville, dont le secteur oriental qu’elle a annexé à la guerre des Six Jours de 1967, comme sa « capitale éternelle et indivisible ».

Le président Trump n’a pas assisté à la cérémonie inaugurale mais a envoyé un message vidéo enregistré. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et la conseillère à la Maison-Blanche Ivanka Trump ont dévoilé le sceau des États-Unis.

Jared Kushner, conseiller principal de la Maison-Blanche, a déclaré qu’il est possible pour les deux parties au conflit israélo-palestinien d’obtenir plus que ce qu’elles donnent dans tout accord de paix. M. Kushner est l’envoyé américain au Moyen-Orient et le gendre du président Trump.

« Nous croyons qu’il est possible pour les deux parties de gagner plus qu’elles ne donnent, afin que tous les gens puissent vivre en paix, à l’abri du danger, à l’abri de la peur et capables de poursuivre leurs rêves », a expliqué M. Kushner.

La Maison-Blanche a réitéré dans une déclaration que l’administration Trump s’est engagée en faveur d’un accord de paix durable entre Israéliens et Palestiniens.

https://www.youtube.com/watch?v=fdH7aYkS5V8
Jared Kushner à l’inauguration de l’Ambassade

« Jérusalem doit rester une ville qui rassemble les gens de toutes les religions », a ajouté M. Kushner. « Alors que les présidents qui l’ont précédé ont renoncé à leur promesse de déplacer l’ambassade américaine une fois qu’ils étaient en fonction, ce président a tenu parole. Parce que quand le président Trump fait une promesse, il tient parole. »

M. Kushner a également abordé la question de la sortie de l’Amérique de l’accord avec l’Iran. La foule a fait une ovation debout lorsqu’il a abordé le sujet.

« L’agression de l’Iran menace les nombreux citoyens pacifiques de la région et du monde entier. D’Israël à la Jordanie, en passant par l’Égypte, l’Arabie saoudite et au-delà, de nombreux dirigeants luttent pour moderniser leur pays et créer de meilleures conditions de vie pour leur peuple », a ajouté M. Kushner.

« Face à des menaces communes et à la poursuite d’intérêts communs, des opportunités et des alliances jusqu’alors inimaginables commencent à émerger », a-t-il précisé.

Des marines américains participent à la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis à Jérusalem le 14 mai 2018. (REUTERS/Ronen Zvulun)

Au cours de leur campagne, les prédécesseurs de Donald Trump ont promis de déplacer l’ambassade à Jérusalem, mais n’ont pas passé à l’action une fois au pouvoir. Le 14 mai coïncide avec le 70e anniversaire de la désignation d’Israël comme nation indépendante par le président Truman.

Le président Trump a été le premier chef à annoncer le transfert de l’ambassade à Jérusalem. Au moins 10 pays ont emboîté le pas après l’annonce du président.

Reuters a contribué à ce rapport.

Version originale

Vidéo recommandée :

Le président Trump dit que « le changement doit venir de l’intérieur » pour la paix au Moyen-Orient

 
 
 
 

Le gouvernement est prêt à autoriser les péages urbains à l’entrée des grandes agglomérations

Le gouvernement est prêt à autoriser les péages urbains à l’entrée des grandes agglomérations
Le gouvernement s’apprête à donner son feu vert pour la mise en place de péages à l’entrée des ...
LIRE LA SUITE
 

L’Iran prévient les États-Unis que son nouveau missile peut frapper « n’importe quel navire » aussi loin que 700 km

L’Iran prévient les États-Unis que son nouveau missile peut frapper « n’importe quel navire » aussi loin que 700 km
L'Iran a déclaré qu'il a augmenté la portée de ses missiles sol-mer à 700 km, selon un haut responsable ...
LIRE LA SUITE
 

Google, Facebook et Twitter passeront-ils de la liberté d’expression à la censure ? – révélations d’une fuite

Google, Facebook et Twitter passeront-ils de la liberté d’expression à la censure ? – révélations d’une fuite
Il semblerait que devant la devise de Chine : "SOIT VOUS LES SUPPORTEZ, SOIT VOUS LA FERMEZ !", Google se plierait ...
LIRE LA SUITE
 

Le mondialisme : cette idéologie hybride du XXIe siècle

Le mondialisme : cette idéologie hybride du XXIe siècle
Au XXe siècle, le totalitarisme était dominé par deux idéologies : le communisme et le fascisme. Au grand ...
LIRE LA SUITE