Ille-et-Vilaine : en autostop, il met son sac dans le coffre d’une voiture, elle redémarre sans lui

19 juin 2022 Mis à jour: 19 juin 2022
FONT BFONT SText size

Lundi 13 juin, alors qu’il faisait du stop à Rennes en Ille-et-Vilaine, un homme s’est fait voler toutes ses affaires. En effet, après avoir mis son sac dans le coffre d’une voiture qui venait de s’arrêter pour le prendre, la voiture est immédiatement repartie sans lui.

Pour un rendez-vous sur Rennes lundi 13 juin, Jérémy Grandjouan est venu en covoiturage de la région de Redon, au sud de l’Ille-et-Vilaine. Un aller qui s’est très bien passé. Cependant, pour le retour, rien ne s’est passé comme prévu. « Je devais reprendre un covoiturage de Rennes jusqu’à Redon, mais mon rendez-vous s’est éternisé et je l’ai raté. Il fallait attendre deux heures pour en avoir un nouveau. Alors, je me suis dit pourquoi pas faire du stop pour rentrer chez moi », a partagé Jérémy à Actu Rennes.

Vers 12h15, après trois quarts d’heure d’attente avec le pouce en l’air, une voiture s’est finalement arrêtée. « Il y avait un espace pour stationner juste avant moi. Je me dis maintenant que le coup était calculé ». En effet, son soulagement fut de courte durée, puisqu’après avoir déposé son sac dans le coffre, la voiture a immédiatement démarré, le laissant en plan.

Selon Jérémy, la voiture était un 4×4 de la marque BMW et de couleur grises. Trois personnes était à l’intérieur : « Je me souviens seulement qu’il y avait un jeune à l’arrière et le chauffeur avait la trentaine, que des hommes. Ils m’ont demandé où j’allais, je leur dis à Redon. On m’a dit de mettre mes affaires dans le coffre, ce que je fais ». Et c’est pile au moment où il a fermé le coffre que la voiture a filé à toute vitesse.

« Ça s’est passé en quelques secondes, je n’ai pas eu le temps de réagir ou de relever la plaque », a déploré Jérémy. « Heureusement, j’avais mon téléphone portable avec moi. J’ai appelé ma chérie, je ne voulais plus faire de stop. Elle a dû quitter son travail du côté de Redon pour faire l’aller-retour et venir me chercher », a-t-il partagé.

Problème, dans son sac se trouvait son trousseau de clé, son portefeuille avec sa carte bancaire et ses papiers d’identité, un iPad, mais aussi des papiers sur lesquels sont indiqués l’adresse de son domicile. « Avec mon adresse et mes clés, je me dis qu’ils peuvent venir n’importe quand. C’est ma grosse crainte à l’heure actuelle. On ne peut pas être tout le temps chez nous, alors on essaye de voir avec les assurances si l’on peut changer les serrures le plus rapidement possible », a-t-il déclaré.

À son retour, Jérémy est allé déposer plainte à la gendarmerie. Cependant, « les gendarmes m’ont dit qu’ils n’avaient jamais vu ça avant, qu’il ne fallait pas que je me fasse d’idées, que je ne retrouverai sûrement jamais mes affaires », a-t-il déploré.

Désormais, Jérémy doit refaire tous ses papiers, une situation qui l’handicape grandement au quotidien. En effet, même s’il a pu bloquer sa carte bancaire, sans justificatif d’identité, il ne peut pas retirer de l’argent ni demander une nouvelle carte bancaire. Un calvaire qu’il espère de résoudre au plus vite.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé