Il se peut que votre cerveau soit «spécial» si vous avez des frissons en écoutant de la musique, selon une étude

3 novembre 2019 Mis à jour: 3 novembre 2019
FONT BFONT SText size

Vous est-il déjà arrivé d’avoir des frissons, une augmentation de votre rythme cardiaque, une dilatation de vos pupilles, une boule dans la gorge ou d’avoir senti votre corps se réchauffer ou avoir des picotements dans la colonne vertébrale tout en écoutant de la musique ? Eh bien, selon une étude réalisée à Harvard, vous pourriez faire partie de l’élite si c’est un phénomène qui vous arrive.

La structure de votre cerveau est différente de celle des masses, qui n’éprouvent pas ces sentiments lorsqu’ils entendent leur morceau préféré.

Illustration – Shutterstock | G-Stock Studio

Selon Matthew Sachs, étudiant en doctorat, de telles réactions physiologiques accrues sont liées à « un volume plus élevé de fibres qui relient leur cortex auditif aux zones associées au traitement des émotions, ce qui signifie que les deux zones communiquent mieux », comme indiqué dans Oxford Academic.

Illustration – Shutterstock | Gorodenkoff

Donc, si vous ressentez des frissons lorsque vous écoutez de la musique, vous êtes probablement un cran ou deux plus perspicace que ceux qui n’éprouvent pas de telles réactions, du moins sur le plan émotionnel.

L’étude de Harvard vise à utiliser ces informations pour aider à améliorer les conditions des personnes souffrant de dépression et de problèmes de santé mentale, en utilisant la musique comme méthode de guérison.

« La dépression entraîne l’incapacité à éprouver du plaisir dans les choses de tous les jours », a expliqué Sachs à Quartz. « Vous pouvez utiliser la musique avec un thérapeute pour explorer vos sentiments. »

En fait, on croit depuis longtemps que la musique a le pouvoir de guérir l’âme. Bien que certaines personnes n’aient pas les réactions les plus sensibles lorsqu’elles écoutent de la musique, les mélodies magnifiquement interprétées sont bien connues pour inspirer à peu près tout le monde, à condition que la personne soit prête à se calmer et à tout assimiler.

Cette sagesse ancestrale a été mise en valeur sur la scène mondiale par Shen Yun Performing Arts, une compagnie de danse et de musique chinoise basée à New York, dont les membres comprennent les bienfaits de la musique.

« Le caractère chinois ou terme utilisé pour dire ‘médecine’ vient du mot ‘musique’. Quand vous ajoutez le radical ‘herbe’ à ‘musique’, vous obtenez le mot ‘médecine’. Les anciens Chinois savaient que la musique avait le pouvoir de guérir. La médecine moderne l’a prouvé aujourd’hui », a raconté le compositeur de Shen Yun Performing Arts Junyi Tan dans une vidéo de Shen Yun.

Donc, à la lumière de cela, ne vous inquiétez pas si les fibres de votre cerveau ne sont pas assez denses pour provoquer ces réactions intensifiées. Écoutez simplement plus de la musique classique. Vous ne savez jamais, vous commencerez peut-être à ressentir les avantages de « l’effet Mozart ».

Mais si vous faites partie de cette «élite» plus sensible, profitez de ces frissons dans le dos ; vous l’avez en quelque sorte gagné !

Pour plus d’informations sur la musique de Shen Yun, voyez ci-dessous :

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé