Il ne supporte pas le bruit… il tire sur des jeunes

14 juillet 2018 Mis à jour: 14 juillet 2018
FONT BFONT SText size

Vendredi, dans la cité de l’Oly à Montgeron dans l’Essonne, un homme qui se plaignait du bruit a tiré sur un groupe de jeunes.

Un homme de 31 ans a été tué au cours de la fusillade qui est survenue dans la nuit dans la cité.

Le tireur, un homme d’une trentaine d’années qui a également blessé deux autres personnes, est actuellement en garde à vue, a affirmé le parquet d’Evry.

Les circonstances de la fusillade restent à déterminer, a-t-on ajouté de même source. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Versailles.

Les coups de feu ont eu lieu vers 01H30, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans la cité de la Prairie de l’Oly, en grande banlieue parisienne, selon une source policière.

D’après elle, le tireur « a d’abord menacé des adolescents du quartier avec une arme, puis s’est retiré chez lui. Les petits sont allés chercher des grands de la cité, puis sont allés s’expliquer avec lui ».

Il tire avec une arme de poing

« Lorsqu’il a ouvert la porte, il a tiré sur les grands avec une arme de poing », selon cette même source.

L’un des trois hommes touchés est mort des suites de ses blessures.

Un autre homme de 21 ans est « grièvement blessé » et le troisième, 21 ans également, est « plus légèrement touché au niveau du bras ».

Le tireur s’est retranché dans son appartement et le Raid, une unité d’élite de la police, a été déployé sur place dans la nuit.

Le trentenaire s’est « finalement rendu, après plusieurs heures de négociation », a ajouté cette source.

La perquisition de l’appartement a permis de retrouver « au moins une arme de poing, de calibre 9 mm », a-t-elle ajouté.

D. S avec AFP

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé