Hong Kong: le G7 « exhorte fermement » Pékin à revenir sur sa loi controversée

17 juin 2020 Mis à jour: 17 juin 2020
FONT BFONT SText size

Les grandes puissances du G7 ont « exhorté fermement » mercredi la Chine à « revenir » sur sa loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong, qui « met en danger » l’autonomie ayant permis le développement du territoire, selon un communiqué commun des ministres des Affaires étrangères du groupe.

Les ministres des Etats-Unis, du Canada, du Japon, de la France, du Royaume-Uni, de l’Italie et de l’Allemagne évoquent leur « grande préoccupation » au sujet de cette loi.

« Elle met en danger le système qui a permis à Hong Kong de prospérer et qui a été la clé de sa réussite pendant tant d’années », estiment-ils.

« Nous sommes aussi extrêmement préoccupés par la possibilité que cette mesure réduise et menace les droits fondamentaux et les libertés de toute la population », ajoutent les ministres.

Le texte prévoit de punir les activités séparatistes, « terroristes », la subversion, ou encore les ingérences étrangères dans le territoire autonome chinois.

Le statut préférentiel remis en cause

La communauté internationale a déjà engagé une pression sur Pékin: Washington a commencé à progressivement remettre en cause le statut préférentiel octroyé à l’ex-colonie britannique, tandis que Londres a annoncé vouloir faciliter l’accès des habitants de Hong Kong à la citoyenneté britannique.

La déclaration ministérielle intervient au moment où le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, dont le pays préside cette année le G7, rencontre à Hawaï le plus haut responsable du Parti communiste chinois pour la politique étrangère, Yang Jiechi, sur fond de tensions entre Pékin et Washington.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé