Un homme ‘plein de colère’, armé d’une machette, tue 4 personnes dans des agressions sauvages dans le sud de la Californie

9 août 2019 Mis à jour: 9 août 2019
FONT BFONT SText size

4 personnes ont été tuées et 2 autres blessées par un homme « en colère » qui a ciblé des victimes au hasard dans tout le comté d’Orange en Californie, armé d’une machette.

Deux heures après avoir commencé une série d’attaques le 7 août, le suspect a été appréhendé alors qu’il sortait d’un commerce de proximité 7-Eleven où il venait de poignarder à mort un vigile, ont déclaré les autorités, qui n’ont pas encore fait connaître le nom de l’intéressé.

En fin d’après-midi, la vague de crimes semble avoir évolué, passant de vols à des attaques aléatoires avec violence le long d’une zone de 16 km du comté d’Orange, de Garden Grove à Santa Ana, selon les rapports locaux, d’après la police.

« Il s’agissait d’actes de violence au hasard – notre suspect n’était impliqué avec aucune de ses victimes », a déclaré le lieutenant Carl Whitney de la police de Garden Grove lors d’une conférence de presse, a rapporté ABC.

Carl Whitney a dit que le mobile semblait être le vol, ainsi que la colère et la haine.

Toutes les victimes étaient latino-américaines, selon les autorités, tout comme le suspect lui-même.

« Je suis policier depuis 30 ans et c’est la première fois que je vois un suspect tuer quatre personnes et en poignarder d’autres », dit Carl Whitney, selon le LA Times. « C’est le mal à l’état pur. »

La police a déclaré que tout a commencé lorsque le suspect de 33 ans a cambriolé une boulangerie de Garden Grove à la pointe d’un couteau, a rapporté KABC.

Ensuite, le suspect a poignardé deux hommes au cours d’un affrontement dans son immeuble à Garden Grove, laissant un mort dans un appartement et un autre blessé sur le balcon, qui est mort plus tard à l’hôpital.

Le personnel n’a pas été touché, le suspect a ensuite cambriolé une entreprise d’encaissement de chèques à proximité, avant de se tourner vers une agence d’assurance, et là, il a attaqué une employée de 54 ans avec un couteau machette, a déclaré Carl Whitney.

« Cette employée était très courageuse ; ce type était armé d’un couteau », dit Carl, selon le Times. « Elle s’est battue du mieux qu’elle a pu contre ce suspect armé et a subi de multiples coups de couteau. »

La police de Garden Grove surveille la scène d’une agression à Garden Grove, en Californie, le 7 août 2019. (Alex Gallardo/AP Photo)

Cinq minutes plus tard, vers 18h10, il a attaqué un homme faisant le plein d’essence dans une station de Garden Grove, le poignardant dans le dos et lui coupant presque le nez, selon le Times, a indiqué la police. On espère que la victime survivra.

Selon l’Associated Press, cette attaque semblait être « sans raison », a déclaré M. Whitney. « Il n’y a pas eu de vol. »

Le suspect s’est ensuite arrêté dans une sandwicherie Subway de Santa Ana où il a tué un homme, avant de traverser la rue et de poignarder à mort un agent de sécurité de la station 7-Eleven.

Police work the scene of a stabbing in Santa Ana, Calif., on Aug. 7, 2019. (Alex Gallardo/AP Photo)

C’est à ce moment-là que les forces de l’ordre l’ont finalement rattrapé et l’ont capturé à sa sortie du magasin, alors qu’il tenait en main le pistolet du garde de sécurité qui avait trouvé la mort.

La police travaille sur les lieux d’un coup de couteau à Santa Ana, Californie, le 7 août 2019. (Alex Gallardo/AP Photo)

Plusieurs armes, dont un couteau en forme de machette, ont été utilisées dans l’attaque, selon KABC.

Une partie du carnage a été filmé par des caméras de surveillance.

« Nous avons une vidéo qui le montre en train d’attaquer ces gens et de commettre ces meurtres », a déclaré Carl Whitney selon l’AP.

Interrogé sur le mobile, Carl a répondu : « Nous ne savons pas », selon KABC. « C’est avec de la haine pure que ce type a fait ça », a-t-il ajouté.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé