Un homme au cœur brisé épouse son âme sœur 2 jours avant qu’elle ne perde son combat contre le cancer

20 décembre 2021 Mis à jour: 20 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Le cœur brisé, un homme a épousé l’amour de sa vie, atteinte d’un cancer du sein, lors d’une belle et rapide cérémonie dans sa chambre d’hôpital, avant qu’elle ne décède deux jours plus tard.

Ben Cooper, 34 ans, a épousé Jen, 44 ans, le 17 novembre. Il portait un costume marron trois pièces et elle une superbe robe blanche.

« J’adore le mariage que j’ai eu. C’était vraiment spécial », a déclaré Ben à Epoch Times à propos de cette journée spéciale. « Je bafouillais, essayant de m’excuser pour beaucoup de choses. »

« J’avais peur que les enfants soient vraiment déçus que ce grand mariage qu’ils avaient préparé avec leur mère pendant des semaines et des semaines n’ait pas lieu », a-t-il ajouté, « mais ils étaient simplement heureux que nous nous soyons mariés. »

Ben et Jen Cooper se sont mariés à l’hôpital 2 jours avant son décès. (Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )

Ben est le beau-père des deux fils de Jen, âgés de 15 et 12 ans, et le couple partage trois filles, âgées de 9, 8 et 5 ans. Leurs noces ont été accélérées lorsque l’état de santé de Jen s’est aggravé, mais leur journée était vraiment spéciale, avec des histoires, du champagne, des larmes, et même un massage des mains pour la mariée.

Ben a partagé une photo sur Twitter, avec la légende suivante : « J’ai enfin épousé l’amour de ma vie. »

« J’ai le cœur brisé par le fait que ce mariage se comptera en jours et non en années », a-t-il ajouté. « Ne remettez pas les choses à plus tard, dites aux personnes que vous aimez que vous les aimez maintenant. »

Deux jours après la cérémonie spéciale, Ben a reçu un appel lui annonçant que sa belle épouse approchait de la fin.

Ignorant combien d’heures il aurait avec Jen, Ben s’est rendu à l’hôpital pour passer du temps avec elle.

Jen Cooper dans sa robe de mariée. (Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )

« Je me suis juste assis avec elle, j’ai lu un livre, et je lui ai parlé de toutes les choses que je voulais lui dire », se souvient-il. « Elle s’est calmée. »

Cette nuit-là, Ben a gardé un œil sur Jen, car elle était vraiment malade. Vers 2 heures du matin, Jen était sur le point de tomber du lit lorsque Ben et quelques infirmières l’ont aidée à se réinstaller dans le lit.

Ben lui a alors tenu la main, et une infirmière s’est assise et lui a tenu la main.

« J’ai fait une blague stupide, parce que la télévision était restée allumée toute la nuit », s’est-il souvenu. « La dernière chose qu’elle a entendue, c’est : ‘Tous tes enfants t’aiment’, et elle est partie. »

Le tweet sur le mariage de Ben a été largement partagé ; l’amour et les félicitations ont afflué. En réponse, Ben a posté une mise à jour.

« Cela fait bizarre de partager cette nouvelle alors que tant de félicitations pour le mariage nous parviennent encore. Jen est décédée paisiblement ce matin », a-t-il écrit. « Merci pour votre soutien, cela m’a aidé à traverser une longue nuit. »

(Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )


Leur histoire d’amour a commencé lorsqu’ils se sont rencontrés à l’université. Ben était diplômé en géologie, et Jen était une ancienne experte en médecine légale. Cependant, ils voulaient tous deux se reconvertir en tant que professeurs de mathématiques.

« Elle est entrée dans la pièce le premier jour : magnifique », se rappelle Ben la première fois qu’il a vu Jen. « J’ai pensé que je devais lui faire un grand sourire Elle m’a souri en retour. »

« Je ne pensais pas que nous serions un jour ensemble », a-t-il concédé. « Elle avait 10 ans de plus que moi, elle était absolument éblouissante ; pour autant que je sache, elle avait une vie heureuse, une vie de couple, des enfants, mais je savais juste que je voulais être avec elle, être près d’elle, être son ami. »

À la fin de leur première année d’études, Jen se sépare de son mari. Le semestre suivant, Ben a trouvé le courage d’inviter Jen à déjeuner. Ils ont partagé leur premier baiser, et ont été « à peu près inséparables » à partir de ce moment-là.

(Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )

En apprenant à mieux connaître Jen, Ben a découvert qu’elle était une personne chaleureuse et ouverte, heureuse d’aider quiconque dans la vie, même si cela signifiait qu’ils ne la connaissaient que depuis deux semaines. Tout ce que les enfants voulaient, elle ne le trouvait pas impossible à obtenir, dit Ben.

« J’ai commencé à tomber amoureux d’elle rien qu’en écoutant la façon dont elle parlait de ses élèves et à quel point elle se souciait d’eux »,
ajoute Ben. « Les enfants qui avaient les pires problèmes s’ouvraient à elle. Elle m’a toujours inspiré à faire mieux, moi-même. »

Le jour anniversaire de leur première rencontre, le 28 septembre, il y a 11 ans, Ben a reçu son premier chèque de paie en tant qu’enseignant et a posé la question importante, et Jen a dit oui.

Cependant, en 2013, la bataille de Jen contre le cancer du sein a commencé.

Après avoir vaincu la maladie, on lui a dit que les choses « se présentaient bien », a déclaré Ben. Le couple a même célébré cinq ans sans cancer en 2019 avec un magnifique dîner préparé par Jen, une cuisinière enthousiaste. Cependant, peu après Noël de cette année-là, Jen a trouvé une grosseur sous son aisselle.

(Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )

« Bien que cela ait été classé comme un cancer du sein secondaire, on nous a dit que cela n’allait pas s’améliorer », a déclaré Ben. « La vie, en quelque sorte… a continué. Nous nous sommes enfermés en raison du confinement peu de temps après, ce qu’elle a adoré, même si c’était difficile. »

Le confinement a permis à Jen de passer du temps en famille, dit Ben, bien qu’elle ait caché la gravité de sa maladie à leurs enfants, malgré les protestations de Ben.

Après un été paisible, Jen est tombée malade avec des douleurs d’estomac invalidantes et du liquide sur le foie. À cette époque, la chimiothérapie de Jen était terminée. Chaque jour, Jen s’affaiblit de plus en plus et elle est incapable de manger ou de boire quoi que ce soit sans être malade.

Les médecins ont dit à ce moment-là qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps.

Un de nos amis qui travaillait à l’hôpital a parlé à quelqu’un et lui a dit : « Écoutez, pouvez-vous nous donner une idée du temps qu’il nous reste ? » Ben se souvient. Ils ont répondu : « Nous avons quelques jours devant nous. »

Jen a ensuite été placée en soins palliatifs, où les préparatifs des noces ont eu lieu.

(Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )

Ben a annoncé la nouvelle aux enfants du couple. Les amis se sont mobilisés, tout comme le père biologique des garçons, avec qui ils ont une bonne relation. Mais Ben n’a pas réussi à se calmer.

« J’étais en colère contre elle parce qu’elle repoussait beaucoup de choses »
, admet-il. « Des amis proches nous avaient suggéré de créer des boîtes à souvenirs ou d’écrire des lettres pour les enfants ; elle a toujours pensé qu’elle avait plus de temps, et je pense que j’ai réalisé très tard à quel point elle était dans le déni. »

(Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )

Jen, dit Ben, n’a pas vraiment eu de grandes conversations avant son décès, mais voulait simplement que les choses continuent avec les enfants.

« Les enfants étaient son monde », poursuit-il. « Vous voulez bien croire que Dieu a un plan. C’est difficile à voir, pour le moment. Mais parfois, on se dit que… quand les choses semblent marcher, qu’on commence à avoir une routine, que les enfants sont allés à l’école et que je me sens plus papa qu’avant… »

« Vous pensez que peut-être les choses arrivent pour une raison. »

Ben a également commencé à écrire un journal sur son expérience, en espérant avoir quelque chose de concret dans un an. Il veut « partager son histoire avec les personnes concernées, et leur dire en quelque sorte : ‘Regardez, voilà comment nous avons fait' », a-t-il expliqué.

Il espère également aider les hommes qui vont perdre leur partenaire et se retrouver avec de jeunes enfants, ou les femmes qui attendent que leur mari se retrouve avec une famille à gérer.

Jen avec ses trois filles. (Avec l’aimable autorisation de Ben Cooper )


« Dans la mesure où je peux écrire mes pensées de fin de soirée pour mieux aider les gens, je veux essayer de le faire »,
a-t-il déclaré.


Rejoignez-nous sur Telegram :
👉 t.me/Epochtimesfrance

 

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé