Un homme avec son cheval s’arrête boire un café à La Mie Câline d’Abbeville

28 juillet 2022 Mis à jour: 28 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Un cavalier accompagné de son cheval a fait un arrêt à La Mie Câline d’Abbeville (Somme) afin de commander un café et un croissant. Sa visite n’est pas passée inaperçue.

Ce lundi 25 juillet 2022, la succursale de La Mie Câline d’Abbeville a publié deux photos d’un visiteur pour le moins inhabituel sur sa page Facebook : un cheval, indique Le Journal d’Abbeville. Son cavalier a commandé un café et un croissant, qu’il a très probablement dégustés en terrasse.

« À La Mie Câline Abbeville, nous aimons les bêtes… et elles nous le rendent bien », a écrit la succursale du réseau de sandwicherie et de restauration rapide. L’histoire ne dit pas si le cavalier a commandé quelque chose pour son cheval.

Un périple de 2200 km

Il s’est avéré que tous deux étaient en route vers l’Equirando, une manifestation accueillant près de 1000 cavaliers du 29 au 31 juillet 2022 dans la commune de Rue (Somme). Cet événement est un grand rassemblement européen du tourisme équestre qui a lieu dans un endroit différent à chaque édition depuis 1961. Chacun des cavaliers parcourt au minimum 100 kilomètres avec sa monture – cheval, âne ou mule.

Selon plusieurs internautes qui ont commenté la publication, le cavalier serait Bernard Seichepine, parti de Lorraine avec son cheval Viento pour un périple de 2200 km. Le Républicain Lorrain confirme cette information, indiquant que le duo a bien commencé son voyage en Lorraine début avril 2022.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé