Quand votre homme a du mal à dormir la nuit

27 juin 2022 Mis à jour: 27 juin 2022
FONT BFONT SText size

Est-ce que votre homme a du mal à dormir et se réveille souvent la nuit ?  Vous empêche-t-il de dormir parce qu’il a envie de faire pipi plusieurs fois au cours de la nuit ?

Vous n’êtes pas seule. Nous savons que cela ne vous aide pas beaucoup, mais peut-être que certains des conseils suivants vous aideront.

D’abord, discutons de ce qui se passe chez lui.

Explorons les raisons potentielles ?

Cela vous semble-t-il familier ? Votre partenaire se lève plusieurs fois la nuit pour uriner et vous réveille au passage. Mais ce n’est pas seulement la nuit qu’il doit y aller plus souvent. S’absente-t-il lors d’un repas ou d’un film pour aller aux toilettes ? A-t-il commencé à chercher des toilettes publiques lorsque vous êtes dehors, ou préfère-t-il rester à la maison ? Le besoin d’uriner perturbe la qualité et l’intimité de votre vie commune.

Voici ce qui peut se passer. Avec l’âge, une glande appelée prostate peut s’hypertrophier. Selon la Urology Foundation, ce problème, connu sous le nom d’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), touche 50% des hommes âgés de 50 à 60 ans et 90% de ceux âgés de plus de 80 ans. Parmi les nombreux symptômes de l’HBP, citons l’urgence urinaire, le goutte-à-goutte, l’envie de faire pipi plusieurs fois chaque nuit, les mictions douloureuses et un jet faible. Ces symptômes étant similaires à ceux du cancer de la prostate, veillez à obtenir un diagnostic correct de l’HBP avant d’entamer tout programme de traitement.

Suppléments pour l’HBP

Bien que l’HBP soit parfois prise en charge par des médicaments sur ordonnance, comme les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase, les alpha-bloquants et les inhibiteurs de la phosphodiestérase-5, ces médicaments sont associés à des effets secondaires qui peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de vie. L’HBP pouvant survenir alors que les hommes sont encore relativement jeunes, beaucoup se tournent vers les compléments naturels pour traiter les symptômes.

L’un de ces compléments est le « saw palmetto ». Une nouvelle étude (2020) a examiné l’effet du saw palmetto seul, du saw palmetto enrichi en bêta-sitérostol et du placebo sur les symptômes de l’HBP. Ainsi, 99 hommes ont été traités pendant 12 semaines. Les auteurs ont constaté que les suppléments renforcés étaient supérieurs au saw palmetto seul pour ce qui est du soulagement des symptômes.

Quels autres remèdes naturels votre homme pourrait-il essayer ?

Voici quelques autres compléments et remèdes naturels qui ont fait l’objet de recherches et qui peuvent aider à soulager le besoin urgent d’uriner la nuit. Veuillez les prendre selon les recommandations d’un professionnel de la santé ou les directives figurant sur l’étiquette.

Huile de bourrache. L’huile de cette fleur contient de l’acide gamma-linolénique (GLA). Des études ont montré qu’elle réduit le risque de tumeurs de la prostate.

Canneberge. Cette baie rouge est connue pour sa capacité à aider à gérer les symptômes de l’appareil urinaire, notamment la fréquence et l’urgence des mictions, même « indépendamment de l’hyperplasie bénigne de la prostate », comme l’indique le British Journal of Nutrition.

Les remèdes japonais et chinois. Un remède japonais à base de plantes s’est révélé prometteur. Le Gosha-jinki-gan, composé de 10 plantes, peut réduire l’envie d’uriner et aider à lutter contre l’incontinence. Un remède de médecine chinoise, Hachi-mi-jio-gan, est composé de huit ingrédients naturels qui peuvent réduire les contractions des muscles de la vessie. Un autre remède de médecine chinoise est le ganoderma lucidum, un champignon qui peut réduire l’envie d’uriner après huit semaines.

Les stérols végétaux. Il s’agit du bêta-sitostérol, du stigmastérol et du camperstérol, dont le premier est le plus utilisé et le plus étudié. Depuis plusieurs décennies, en fait, le bêta-sitostérol a été noté comme ayant la capacité d’améliorer les symptômes et le flux urologique.

– L’extrait de fleur de seigle. Ce produit naturel peut détendre l’urètre et améliorer les symptômes de l’HBP, tels que l’écoulement goutte à goutte ou le besoin de se lever souvent pendant la nuit pour uriner.

– L’ortie. Ce remède à base de plantes fait partie de ceux qui sont fréquemment utilisés pour aider à lutter contre l’HBP et les urgences nocturnes.

– La vitamine E. Une étude de recherche de 2018 a noté que la vitamine E pourrait avoir un impact positif sur la progression de l’HBP et de ses symptômes.

– Le zinc. Ce minéral fait partie des autres produits naturels qui peuvent améliorer le flux urinaire chez les hommes atteints d’HBP, comme le note une étude de 2019.

Les aliments qui favorisent la santé de la prostate

Adoptez ces conseils alimentaires pour aider la prostate à rester en bonne santé et à mieux fonctionner.

D’une manière générale, privilégiez les fruits et légumes frais, les céréales complètes, les haricots et les légumineuses, l’huile d’olive, les graines, les noix et les tisanes (toutes biologiques si possible) et limitez la viande rouge, les produits laitiers, le sucre et l’alcool. Il est conseillé de consommer du poisson, de la volaille sans peau et des œufs.

Les aliments suggérés pour favoriser la santé de la prostate sont les tomates (riches en lycopène), le brocoli, le thé vert, le soja, les légumineuses, le jus de grenade et le poisson (surtout les poissons d’eau froide comme le saumon, le thon, le maquereau, les anchois et le hareng). D’autres aliments à inclure souvent sont les baies, les agrumes, les oignons et l’ail.

Autres conseils sur le mode de vie pour la santé de la prostate

Les bons aliments et les compléments naturels sont essentiels pour préserver ou maintenir la santé de la prostate. Cependant, d’autres activités peuvent également contribuer à faire fonctionner cette glande aussi bien que possible et ainsi réduire la nécessité de se lever fréquemment pendant la nuit. Par exemple :

– Portez des bas de compression l’après-midi et le soir. La combinaison de ces bas et de l’élévation des jambes permet d’éviter l’accumulation de liquide dans les jambes, ce qui favorise une distribution uniforme du liquide dans la circulation du sang et réduit le besoin d’uriner pendant la nuit.

– Évitez ou réduisez la consommation de café, de thé, de chocolat ou d’autres boissons ou aliments qui contiennent de la caféine. Les tisanes sont acceptables, mais pas trop près de l’heure du coucher.

– Limitez ou évitez la consommation d’alcool.

– Vérifiez l’utilisation de diurétiques, de décongestionnants, d’antihistaminiques et d’antidépresseurs en vente libre ou sur ordonnance, qui peuvent contribuer à l’urgence et à la fréquence des mictions.

– Essayez d’uriner complètement avant d’aller vous coucher.

– Limitez votre consommation de sel si vous avez tendance à manger des aliments transformés et/ou à ajouter du sel à vos aliments.

– Restez physiquement actif au quotidien. Les hommes qui continuent à bouger sont moins susceptibles de présenter des symptômes d’HBP.

– Faites des exercices de Kegel. Ces contractions musculaires simples, mais très efficaces peuvent être effectuées à peu près n’importe où, n’importe quand. Il a été démontré qu’elles resserrent et renforcent les muscles du plancher pelvien.

En résumé

Si le besoin d’uriner souvent la nuit est un problème, il existe plusieurs moyens naturels d’aider à remédier à la situation. En plus des changements de style de vie, un supplément naturel de haute qualité – qui combine des nutriments et des herbes dont il a été scientifiquement démontré qu’ils soulagent ou réduisent l’HBP – peut changer votre vie en l’ajoutant à votre routine le soir.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé