Hommage national : Pourquoi la mère d’Alain Bertoncello a-t-elle repoussé la main d’Emmanuel Macron ?

Le père d’Alain Bertoncello a tenu à mettre fin à la polémique née sur les réseaux sociaux après que son épouse a écarté la main que le chef de l’État avait posée sur son épaule en signe de réconfort.

Mardi dernier, un hommage national a été rendu en l’honneur de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux héros du commando Hubert ayant trouvé la mort au cours d’une mission destinée à libérer deux otages français détenus au Burkina Faso.

Une cérémonie solennelle au cours de laquelle le président de la République a tenu à s’adresser aux proches des deux soldats d’élite afin de les assurer de son soutien. Avant son allocution, Emmanuel Macron et son épouse ont donc salué les familles des victimes, échangeant quelques mots et des gestes de réconfort.

Arrivé devant la mère d’Alain Bertoncello, Emmanuel Macron lui serre d’abord la main avant de poser celle restée libre sur l’épaule droite de son interlocutrice qui la repousse quasi instantanément. Un geste que de nombreux internautes ont interprété comme un signe de défiance.

« Un simple geste lié à la douleur »

Interrogé par les journalistes de la plateforme de fact-checking du journal Libération, l’époux de Mme Bertoncello a toutefois expliqué qu’il s’agissait de tout autre chose :

« Ma femme a l’épaule droite fracturée et elle a eu mal. Il n’y a aucune intention de repousser le président de la République. C’est un simple geste lié à la douleur », souligne Jean-Luc Bertoncello.

Au micro de France 2, le père du commando marine qui s’est sacrifié dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai pour porter secours aux otages détenus au Burkina Faso a confié qu’il avait été très ému par l’hommage rendu a Cédric de Pierrepont et à son fils : « J’ai trouvé que les paroles de notre président étaient fortes, étaient justes. »

« Si nous sommes libres, tranquilles, en sécurité, c’est parce que certains de nos enfants sont là-bas et font ce qu’il faut », conclut le père d’Alain Bertoncello.

 
 
 
 

CHU de Reims : l’arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé

CHU de Reims : l’arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
L'arrêt des soins de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de 10 ans, a débuté ...
LIRE LA SUITE
 

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur
Le rapport sur l'emploi pour le mois d'avril démontre que l'économie américaine se porte très bien - en ...
LIRE LA SUITE
 

Grenoble : des militantes musulmanes bravent le règlement intérieur et se baignent en burkini dans une piscine municipale

Grenoble : des militantes musulmanes bravent le règlement intérieur et se baignent en burkini dans une piscine municipale
Prise au dépourvue, la direction de l’établissement n’a pas été en mesure de faire respecter le règlement intérieur ...
LIRE LA SUITE
 

Vosges : il menace les clients d’un restaurant, brise la vitrine d’un coup de poing et se vide de son sang

Vosges : il menace les clients d’un restaurant, brise la vitrine d’un coup de poing et se vide de son sang
Malgré l’arrivée des gendarmes et des pompiers, l’assaillant n’a pas pu être ranimé. Mercredi dernier, vers 20h30, un ...
LIRE LA SUITE