Les hérissons peuvent désormais circuler librement dans les jardins de Caen

22 août 2022 Mis à jour: 22 août 2022
FONT BFONT SText size

Mis en place l’année dernière à Caen dans le Calvados, le programme Piqu’Caen a permis la création d’une soixantaine de passages protégés spécialement conçus pour les hérissons, afin qu’ils puissent circuler entre les jardins et espaces verts de la commune. Aujourd’hui, les hérissons parcourent régulièrement ces passages.

Plus d’un an après la mise en place du programme Piqu’Caen, dont l’idée est de connecter les jardins des particuliers et des parcs afin de permettre aux hérissons de se balader librement, le projet portent désormais ses fruits.

En effet, sur les plus de 180 jardins privés et espaces publics participants, 65 passages ont été créés. Des petits chemins régulièrement traversés par les hérissons, a rapporté Actu.fr. Plus précisément, selon le Groupe Mammalogique Normand (GMN) à l’origine du projet, « depuis avril 2022, 7 passages sur 10 ont montré une fréquentation du hérisson d’Europe ».

Une observation rendue possible grâce à l’installation de caméras prévues à cet effet.

Le projet, soutenu par la ville de Caen, est également aujourd’hui promu dans les écoles pour sensibiliser les enfants à la présence de ce petit animal insectivore, garant de nos jardins face aux insectes nuisibles.

En outre, une campagne de financement participatif a été ouverte pour aider le programme Piqu’Caen. Pour l’heure, plus de 6000 euros ont déjà été récoltés.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé