Haute-Savoie : un bébé de 18 mois perd la vie dans une piscine familiale

28 septembre 2020 Mis à jour: 28 septembre 2020
FONT BFONT SText size

Samedi 26 septembre, une petite fille de 18 mois s’est noyée dans une piscine familiale à Collonges-sous-Salève, en Haute-Savoie. Les secours n’ont pas pu la réanimer.

C’est un accident dramatique qui s’est produit en fin de journée ce samedi, dans une piscine familiale à Collonges-sous-Salève. Âgée de 18 mois, une petite fille est tombée à l’eau après avoir échappé à la surveillance de ses parents. Il était aux alentours de 16 heures. Rapidement, les parents ont appelé les secours.

Au téléphone, comme c’est la procédure dans ce cas de figure, les secouristes ont commencé à guider la famille pour effectuer les premières manœuvres de réanimation, relate France 3 Régions, tout en envoyant une équipe sur place.

Cependant, quand les secouristes sont arrivés avec le SMUR, la petite fille était déjà en arrêt cardio respiratoire. Malgré les soins qui lui ont été apportés, elle n’a pas pu être sauvée. Son décès a été prononcé à 17 heures, laissant la famille sous le choc.

FOCUS SUR LA CHINE – La police collecte des échantillons de sang sans s’expliquer



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé