Haute-Savoie : 171 personnes évacuées d’un cinéma d’Annecy après une série de malaises

7 août 2021 Mis à jour: 7 août 2021
FONT BFONT SText size

Mercredi 4 août, plusieurs spectateurs ont été pris de malaises dans un cinéma d’Annecy (Haute-Savoie), dont un homme en arrêt cardiaque réanimé sur place. Au total, les sapeurs-pompiers ont évacué plus d’une centaine de personnes. En cause : une odeur suspecte qui n’a pas été déterminée.

Dans la soirée de mercredi, une importante opération de secours s’est déroulée au cinéma Pathé d’Annecy, après une série de malaises. En effet, en pleine séance, plusieurs spectateurs ont été pris de maux de gorge et de quintes de toux. L’un d’eux l’a alors signalé aux employés du cinéma, qui ont alerté les secours, a rapporté France 3 Régions.

Aux environs de 20 h 30, une soixantaine de sapeurs-pompiers s’étaient rendus sur les lieux, afin d’évacuer toutes les personnes présentes dans les salles du cinéma, 171 au total. Selon les premières constatations, le problème viendrait d’une odeur suspecte.

Sur place, les secours ont également pris en charge un employé du cinéma, en arrêt cardio-respiratoire à leur arrivée. La victime a fait « un malaise cardiaque consécutif au choc émotionnel, sans lien avec l’odeur suspecte », ont indiqué les secours. L’homme a été réanimé puis transporté en état d’urgence absolue au Centre hospitalier Annecy-Genevois.

Trois autres personnes incommodées par l’odeur ont été soignées sur les lieux par les sapeurs-pompiers et le Samu.

Depuis, des tests ont été opérés dans les sous-sols de l’établissement, pour tenter de déterminer l’origine de l’odeur suspecte qui a provoqué la série de malaises, mais sans succès pour le moment. Aux environs de 23 heures, l’intervention a pris fin.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé