Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine signe une loi réprimant les « mensonges » sur l’action de Moscou à l’étranger

26 mars 2022 Mis à jour: 26 mars 2022
FONT BFONT SText size

Le 25 mars au soir, le Président russe Vladimir Poutine a signé une loi réprimant de peines de prison pouvant aller jusqu’à 15 ans les « informations mensongères » sur l’action de Moscou à l’étranger, arme répressive supplémentaire pour contrôler l’information sur son offensive en Ukraine.

Ce texte, dont la signature présidentielle marque l’entrée en vigueur, punit la « diffusion publique d’informations sciemment fausses sous couvert d’informations fiables » à propos des « activités des organes de l’État russe en dehors du territoire russe ».

D’après l’agence de presse russe TASS, « si la violation est commise en profitant outre mesure des avantages d’un poste, sur motivation égoïste, pour des raisons de haine ou d’hostilité politique, idéologique, raciale, nationale ou religieuse, la peine peut aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement ou une amende de cinq millions de roubles (plus de 43.000 euros). Si l’infox entraîne des conséquences graves, le coupable peut être condamné à une peine de dix à quinze ans de prison ».

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé