Une gravure vieille de 5 000 ans ruinée par un enfant

5 août 2016 Mis à jour: 6 août 2016
FONT BFONT SText size

Une gravure vieille de 5 000 ans représentant un skieur en Norvège a été détruite par un enfant qui pourrait maintenant être poursuivi en justice.

L’enfant a involontairement vandalisé le rocher portant l’image d’un homme sur des skis et considéré comme l’un des plus célèbres sites historiques de la Norvège, selon The Local.

L’enfant, non-identifié, a utilisé un objet contondant pour tenter de faire ressortir plus nettement la gravure du skieur de Tro, lit-on sur le site web. La gravure était l’une des premières représentations d’un homme sur des skis. L’image avait inspiré les Jeux Olympiques d’hiver de 1994 à Lillehammer, en Norvège.

« C’est une tragédie, car c’est l’un des plus célèbres sites historiques de Norvège », a dit Bård Anders Langø, maire de la ville d’Alstahaug située à proximité du rocher sculpté. « C’est l’un des symboles internationaux les plus connus de la Norvège. »

Et pour enfoncer encore le clou, les archéologues pensent que les dommages sont probablement irréversibles. « Ils reviendront sur le site en septembre pour une étude plus poussée mais d’après ce qu’ils peuvent en dire pour le moment, la gravure est probablement détruite pour toujours. Nous pourrions bien ne plus être en mesure de voir le pictogramme du skieur tel qu’il était à l’origine, il y a 5 000 ans », a confié B. A. Langø au journal.

Le jeune et un autre enfant on dégradé d’autres gravures sur des rochers alentours, mais cela « partait d’une bonne intention », a-t-il ajouté. « Ils essayaient de les rendre plus visibles en fait. Je ne crois pas qu’ils réalisaient la gravité de ce qu’il faisait. Je pense qu’à présent ils comprennent. »

Dans The Telegraph, qui a également rapporté que deux jeunes étaient responsables des dommages, il est précisé qu’ils pourraient avoir à faire à la justice pour avoir enfreint la loi norvégienne sur l’héritage culturel.

Tor-Kristian Storvik, archéologue pour le Comté de la Norvège du Nord, a fait savoir qu’il n’était pas prêt de retirer le rapport de plainte envoyé à la police, même si les enfants venaient à se présenter pour endosser leur responsabilité. « Nous avons pour consigne auprès de la Direction norvégienne pour l’Héritage culturel de rapporter toutes violations de l’article. Il s’agit ici d’une violation plutôt grave », a-t-il expliqué au journal.

Version anglaise : 5,000-Year-Old Carving in Norway Ruined by a Child

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé