« Gilets jaunes » : le musée du jeu de Paume a-t-il vraiment été incendié par les manifestants ?

1 décembre 2018 Mis à jour: 1 décembre 2018
FONT BFONT SText size

Tandis que de violents affrontements ont eu lieu sur les Champs-Élysées le 1er décembre, des images de flammes aux abords du musée du jeu de Paume ont laissé croire que le bâtiment avait été incendié par les manifestants.

En fin d’après-midi, plusieurs images et quelques vidéos du jardin des Tuileries ont commencé à affluer sur les réseaux sociaux.

Une grille donnant sur la rue de Rivoli a notamment été arrachée par plusieurs manifestants.

Sur d’autres images, des flammes semblent s’échapper du célèbre musée du jeu de Paume situé dans le jardin des Tuileries, à l’extrémité occidentale de la terrasse des Feuillants, au niveau de la place de la Concorde.

Des médias étrangers ont même affirmé qu’un incendie ravageait les galeries du musée construit sous le règne de Napoléon III.

Pourtant, une autre vidéo filmée par un individu situé à proximité du musée montre que les flammes provenaient en réalité d’un véhicule garé sur le côté du bâtiment.

Un peu avant 19h, un journaliste du Monde qui se trouvait sur les lieux a confirmé qu’un véhicule avait bien été incendié, ajoutant que des manifestants avaient « fracassé les vitres » du musé avant que des gendarmes n’interviennent pour protéger le lieu d’exposition.

Le même correspondant a par la suite indiqué que la façade du jeu de Paume était « intacte » et a diffusé des vidéos des forces de l’ordre regroupées au croisement de la place de la Concorde et de la rue de Rivoli.

Le jeu de Paume accueille actuellement plusieurs expositions, dont celle consacrée à la célèbre photographe américaine Dorothea Lange.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

VIDÉO RECOMMANDÉE : 

La police se heurte à des manifestants alors que la « manifestation du gilet jaune » monte à Paris

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé