Garde d’enfant : les parents salariés non-vaccinés indemnisés ? le gouvernement veut « régulariser »

4 septembre 2021 Mis à jour: 4 septembre 2021
FONT BFONT SText size

Les règles d’indemnisation des salariés contraints de garder leurs enfants diagnostiqués positifs au Covid-19 – maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois), privilégient paradoxalement les non-vaccinés, une situation que le ministère du Travail a promis le 3 septembre de « régulariser ».

« Il y a une décision en cours d’arbitrage pour régulariser la situation », selon une information du Parisien.

Selon les règles actuelles d’indemnisation de l’Assurance maladie, les salariés qui n’ont pas de schéma vaccinal complet et qui sont parents d’enfants atteints du Covid peuvent se déclarer en arrêt de travail pendant une semaine et bénéficier d’une indemnité journalière équivalente sous certaines conditions à 90% du salaire brut.

Les salariés vaccinés désavantagés

Or, cette possibilité n’est plus ouverte aux salariés complètement vaccinés car ils ne sont plus considérés par l’Assurance maladie comme « cas contact ».

Ces derniers doivent par conséquent se tourner vers leur employeur et obtenir soit d’être placé en activité partielle (indemnisée à 70% du brut, donc 20 points de moins que l’arrêt maladie), soit de bénéficier d’un congé enfant malade, soit de télétravailler pour les postes qui le permettent.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé