Fusillade en Californie: le tireur était motivé par la haine envers Taïwan

17 mai 2022 Mis à jour: 17 mai 2022
FONT BFONT SText size

L’homme qui a ouvert le feu dimanche dans une église en Californie, fréquentée par la communauté taïwano-américaine, faisant un mort et cinq blessés, était motivé par la haine à l’égard de Taïwan et ses habitants, a déclaré lundi la police.

Le tireur présumé, David Chou, 68 ans, a cadenassé les portes et glissé de la glu dans les serrures de l’église dans laquelle des dizaines de paroissiens participaient à un banquet après le service religieux du matin, à Laguna Woods, près de Los Angeles.

Tentative « méthodique » de faire un carnage

Il avait également caché des sacs contenant des cocktails Molotov et des munitions de rechange autour du bâtiment avant d’ouvrir le feu avec deux armes de poing, dans ce que les enquêteurs considèrent comme une tentative « méthodique » de faire un carnage.

« Nous savons qu’il a élaboré la stratégie qu’il voulait mettre en œuvre », a déclaré le shérif du comté d’Orange, Don Barnes.

« C’était très réfléchi, car il s’était préparé, en étant sur place, en sécurisant l’endroit, en plaçant des objets à l’intérieur de la pièce pour faire d’autres victimes s’il en avait l’opportunité », a-t-il ajouté.

M. Chou, agent de sécurité à Las Vegas, a agi pour des raisons « politiques et motivées par la haine (et) était contrarié par les tensions politiques entre la Chine et Taïwan ».

« Il ciblait spécifiquement la communauté taïwanaise »

« D’après ce que nous avons découvert, nous croyons qu’il ciblait spécifiquement la communauté taïwanaise et cette église presbytérienne taïwanaise est une représentation de cette communauté », a-t-il expliqué.

Selon le shérif, l’homme est un citoyen américain qui a immigré de Chine.

Cheng, 52 ans, médecin de famille et de médecine sportive a été tué en protégeant les autres lorsqu’un homme armé a ouvert le feu à l’église en Californie, le 15 mai 2022. Photo de Robyn Beck / AFP via Getty Images.

De son côté, un responsable de la représentation commerciale de Taïwan à Los Angeles a déclaré à l’AFP qu’il était né sur l’île en 1953.

John Cheng, tué par le suspect

L’homme tué par le suspect était un médecin de 52 ans, John Cheng, qui a succombé après avoir chargé l’attaquant pour tenter de le désarmer, donnant le temps aux autres paroissiens de le neutraliser, le ligotant notamment avec une rallonge électrique.

Le shérif Barnes a qualifié le Dr Chen de « héros » sans lequel « il y aurait sans nul doute eu d’autres victimes ».

« Le médecin, qui a réussi à plaquer le suspect, a été touché par des coups de feu et son décès a été prononcé par les secours à leur arrivée sur les lieux. »

 Tensions politiques et diplomatiques entre Pékin et Taipei

Cinq autres personnes blessées lors de cette attaque ont été emmenées à l’hôpital. Elles avaient entre 66 et 92 ans.

Le suspect a été placé en détention avec une caution d’un million de dollars.

Les tensions politiques et diplomatiques sont vives entre Pékin et Taipei: le régime communiste considère l’île de Taïwan comme une de ses provinces destinées à revenir dans son giron, au besoin par la force.

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé