Finlande: la Première ministre s’excuse pour une photo

23 août 2022 Mis à jour: 23 août 2022
FONT BFONT SText size

La Première ministre finlandaise Sanna Marin s’est excusée mardi pour une photographie controversée prise dans sa résidence, moins d’une semaine après la diffusion d’une vidéo la montrant en train de faire la fête qui a suscité une avalanche de critiques.

La photo diffusée par les médias finlandais montre deux femmes qui s’embrassent, enlèvent le haut de leurs vêtements pour dénuder leur buste et couvrir leur poitrine avec un écriteau « Finlande ».

Mme Marin, 36 ans, a confirmé mardi que la photo avait été prise à sa résidence officielle à Kesaranta, après qu’elle eut assisté à un festival de musique qui s’est déroulé du 8 au 10 juillet.

Une photo inappropriée

« Je pense que la photo est inappropriée, je m’en excuse. Cette photo n’aurait pas dû être prise », a déclaré Mme Marin à la presse à Helsinki.

La Première ministre a expliqué qu’à ce moment là, des « amies » se trouvaient dans sa résidence pour y « passer la soirée » et « aller au sauna ».

La photographie a d’abord été publiée sur un compte TikTok par une influenceuse et ancienne candidate pour le concours de Miss Finlande, qui apparaît elle-même sur la photo.

Dans un éditorial publié mardi, le plus important journal finlandais, Helsingin Sanomat a estimé que Mme Marin semblait ne pas « voir le contrôle d’une situation où différents matériaux peuvent encore être détenus par diverses parties ».

Une vidéo montrant de faire la fête 

Mme Marin a fait la une la semaine dernière quand a fuité une vidéo qui la montrait en train de danser et de faire la fête avec des amis et de célébrités.

Certains avaient interprété des commentaires entendus dans la vidéo comme faisant référence à des stupéfiants, ce qui avait fait l’objet de débats animés sur les réseaux sociaux et amené la Première ministre à faire vendredi un test de dépistage de drogue pour « dissiper tout soupçon ».

Le test de dépistage de drogue

Le test s’est avéré négatif, a indiqué lundi le cabinet de Mme Marin.

« Le test de dépistage de drogue de la Première ministre Sanna Marin datant du 19 août 2022 n’a pas révélé la présence de drogue », a déclaré le cabinet de Madame Marin dans un communiqué, ajoutant que les résultats avaient été signés par un médecin.

Sa manière de danser a été jugée par les uns comme non convenable pour une Première ministre tandis que d’autres défendaient son droit à se divertir avec des amis dans un cadre privé.

Jusqu’à présent Mme Marin a bénéficié du soutien de son parti, le Parti social-démocrate (SPD).

Antti Lindtman, chef du groupe SDP au parlement, a déclaré au cours d’une conférence que la Première ministre avait le soutien de son groupe.

« Je ne vois pas de gros problème à ce qu’elle danse avec des amis lors d’un évènement privé », a-t-il dit.

Mme Marin, plus jeune chef de gouvernement du monde lorsqu’elle a accédé à ce poste en 2019, a déjà subi le feu des critiques pour des soirées à sa résidence officielle.

En décembre 2021, Marin avait été critiquée pour avoir dansé jusqu’à l’aube alors qu’elle était cas contact pour le Covid-19.

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé