Une fillette de 8 ans sauve la vie de son père, après l’avoir entendu lutter pour prendre son souffle au milieu de la nuit

Par SWNS
21 octobre 2021 Mis à jour: 21 octobre 2021
FONT BFONT SText size

Une fillette de 8 ans a sauvé la vie de son père au milieu de la nuit, alors qu’elle allait se chercher un verre d’eau.

Rochelle Ramsey, de la ville écossaise de Port Glasgow, Inverclyde, est devenue l’héroïne de son père, après l’avoir entendu lutter pour respirer dans la nuit, ce qui s’est avéré être une pneumonie et un choc septique.

À 3 heures du matin, le 16 septembre, Rochelle a entendu son père, Chris Ramsey, 38 ans, en train de reprendre son souffle tant bien que mal, et a réveillé sa mère Sheryl Oribine, 37 ans. Sheryl a appelé une ambulance pour hospitaliser son mari, qui souffre de sclérose en plaques (SEP).

Chris ne peut pas marcher et son système immunitaire est très faible ; compte tenu de son état, la situation aurait pu être fatale pour lui si sa fille n’était pas intervenue.

Epoch Times Photo
(SWNS)

« Rochelle a couru dans la pièce et nous avons réalisé que les dents de Chris claquaient, mais que sa température était au plus haut », raconte Sheryl, qui s’occupe de Chris à plein temps. « Je me souviens que l’ambulancier m’a dit : ‘Votre conjoint doit être hospitalisé, tout de suite.' »

« Puis ils m’ont dit : ‘Sans ta petite fille, il serait mort’ – et Rochelle a eu le plus large sourire, quand je lui ai dit qu’elle avait sauvé la vie de son papa. »

« Je n’oublierai jamais cette nuit-là, de toute ma vie. Si Rochelle n’était pas intervenue, je me serais réveillée et j’aurais trouvé Chris mort dans mon lit. »

Epoch Times Photo
(SWNS)

La fière maman a déclaré que d’autres enfants de 8 ans auraient pu éviter la situation et retourner au lit, mais Rochelle savait que « quelque chose n’allait pas ».

« Elle est son ange gardien sous un déguisement », a déclaré Sheryl. « Chris n’arrête pas de dire : ‘Je n’arrive pas à croire que je suis encore en vie’, et appelle Rochelle sa ‘petite héroïne’, c’est exactement ce qu’elle est. »

Chris a développé une sclérose en plaques, en 2018. Sheryl a vu sa condition s’aggraver, et il a finalement dû utiliser un fauteuil roulant électrique pour lui. Son système immunitaire s’était également détérioré, et il se retrouvait régulièrement à l’hôpital, après avoir contracté des infections ; récemment, il avait été traité pour une infection thoracique.

La famille espérait qu’il était en voie de guérison, jusqu’à ce que Rochelle entende un bruit inquiétant au milieu de la nuit, alors qu’elle se dirigeait vers l’évier pour prendre un verre d’eau. Après avoir entendu son père Chris haleter par-dessus le bruit du robinet, elle s’est précipitée dans la chambre de ses parents pour réveiller sa mère.

Epoch Times Photo
(SWNS)
Epoch Times Photo
(SWNS)

Lorsque Sheryl s’est retournée et a vu Chris se battre pour sa vie, elle était « en état de choc total ».

« Je n’avais jamais vu quelqu’un trembler autant, et ses dents claquaient », a-t-elle déclaré. « C’était une expérience horrible, son état se détériorait sous mes yeux. »

Chris a été transporté d’urgence à l’hôpital Inverclyde Royal Hospital, tandis que Rochelle et Sheryl ont dû attendre à la maison, en raison des mesures liées au COVID-19. Il a été stabilisé à l’aide d’une machine à oxygène et des médicaments. Plus tard, la famille a appris que sa pneumonie s’était transformée en septicémie et qu’il souffrait d’un choc septique.

Sheryl se souvient que les médecins ont expliqué à quel point Chris avait frôlé la mort, à son arrivée dans le service de soins intensifs ; son taux d’oxygène avait chuté et son rythme cardiaque s’était accéléré. Ils ont dit que s’il n’était pas arrivé à l’hôpital à ce moment-là, il serait probablement mort dans son lit.

« Entendre à quel point il a frôlé la mort était terrifiant, mais j’étais tellement fière de notre petite fille à ce moment-là », a déclaré Sheryl.

Epoch Times Photo
(SWNS)

Chris a passé trois jours de plus à l’hôpital avant d’être autorisé à se rétablir chez lui avec une prescription d’antibiotiques puissants.

Sheryl a déclaré que Chris se porte bien et qu’il est reconnaissant envers son « ange gardien », sa fille, qui s’est occupée de lui, depuis son retour à la maison.

« Pendant qu’il était à l’hôpital, Rochelle ne faisait que demander quand papa rentrerait à la maison », dit-elle. « J’ai proposé de lui acheter tous les jouets qu’elle voulait, mais elle s’en fichait, elle souhaitait seulement Chris, car il lui manquait. »

« Depuis qu’il est rentré, il fait beaucoup de câlins à Rochelle et l’appelle sa ‘petite héroïne’. Il n’arrête pas de dire qu’il n’arrive pas à croire qu’il est encore en vie et qu’il est tellement reconnaissant envers elle. »

« Je serai toujours reconnaissant pour ce que Rochelle a fait, et nous sommes tous les deux si fiers d’elle. Si elle n’avait pas été là, je me serais réveillée le matin, j’aurais trouvé Chris mort dans mon lit, et j’aurais dû dire à Rochelle que son papa était mort. »

« Peu d’enfants de huit ans peuvent dire qu’ils ont sauvé la vie d’un de leur parent – elle est son ange gardien. »


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées  :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé