Fermeture d’un média indépendant: le Cambodge dénonce des inquiétudes « biaisées »

14 février 2023 Mis à jour: 14 février 2023
FONT BFONT SText size

Le Cambodge a dénoncé mardi les inquiétudes « biaisées » d’ambassades étrangères, notamment américaine et française, qui ont protesté après la fermeture jugée arbitraire de l’un des derniers médias indépendants du royaume avant un scrutin national.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères est « consterné et rejette totalement les préoccupations motivées politiquement, partiales et biaisées de certaines ambassades étrangères », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les ambassades des États-Unis, de France et d’Allemagne, mais aussi les Nations unies, ont déploré lundi la fermeture du site d’informations Voice of Democracy (VOD), pour un article, jugé erroné par les autorités, impliquant le fils du Premier ministre Hun Sen.

Un média indépendant contraint de fermé avant les élections à venir

Cette décision contre l’un des derniers médias indépendants du royaume, qui publiait en khmer et en anglais, a ravivé les inquiétudes à six mois des élections législatives en juillet.

Candidat pour un nouveau mandat, Hun Sen, au pouvoir depuis 38 ans, est accusé par les groupes de défense des droits de mener une intense campagne de répression contre ses opposants.

Le Cambodge ne veut pas qu’on se mêle de ses affaires

Le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price a demandé à Phnom Penh de « revenir sur sa décision », s’exprimant quelques heures après un communiqué de l’ambassade américaine au Cambodge.

« Une action administrative contre une entité qui n’a pas respecté la loi ne vaut pas de s’inquiéter », a indiqué le porte-parole de la diplomatie cambodgienne.

Celui-ci a invité les ambassades étrangères à ne pas se mêler des affaires cambodgiennes.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé