Une femme attablée en terrasse poignardée par un inconnu à Montpellier

14 juillet 2022 Mis à jour: 14 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Lundi 11 juillet à Montpellier, une femme de 46 ans a été poignardée sans raison par un inconnu alors qu’elle se trouvait attablée en terrasse sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle. L’agresseur, un étranger en situation irrégulière, a été interpellé.

Vers 11 heures ce lundi, alors qu’une femme de 46 ans venait de s’asseoir à la terrasse d’un bar avec sa sœur de 38 ans et sa nièce de 2 ans, sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier, celle-ci a soudainement été poignardée sans raison d’un coup de couteau au niveau du flanc par un individu.

Selon le préfet du département, l’agresseur est un Érythréen en situation irrégulière sur le territoire, qui a rapidement été interpellé par des policiers de la BAC, a rapporté Midi Libre. Lors de son attaque, l’individu a également tenté de s’en prendre à la sœur, en vain, avant de prendre la fuite. Âgé de 26 ans, il a été placé en garde à vue.

Par chance, les jours de la victime, conduite à la clinique Saint-Jean, ne sont pas en danger.

Toutefois, pour Hugues Moutouh, le préfet de l’Hérault, cet acte ne peut pas rester impuni. « Je suis indigné et je condamne avec la plus grande fermeté l’attaque au couteau qui s’est déroulée en fin de matinée dans le centre-ville de Montpellier. Nous ne montrerons aucune faiblesse vis-à-vis des délinquants, qui plus est lorsqu’ils sont en situation irrégulière et n’ont rien à faire sur le territoire national », a-t-il dénoncé.

« Conformément aux instructions du ministre de l’Intérieur, tout sera fait pour que la loi s’applique dans toute sa rigueur et qu’à l’issue de sa peine, cet étranger soit expulsé », a-t-il ajouté, en demandant une tolérance zéro pour les étrangers qui constituent « des menaces pour la sécurité et tranquillité publique », a conclu Hugues Moutouh.

Depuis, des investigations sont en cours, dans le cadre d’une enquête judiciaire ouverte sous l’autorité du procureur de la République, a rapporté 20 Minutes. Quant à la raison de ce geste, pour l’heure, on ne sait pas s’il s’agit d’une tentative de vol violente, d’une agression pour une autre raison ou d’une attaque « gratuite ».

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé